Festirame vise une compétition internationale d'aviron de mer

Festirame vise une compétition internationale d'aviron de mer

FESTIRAME. La 5e édition de la Régate d’aviron de mer de Festirame connaîtra en juillet 2015 un changement majeur. On délaisse en effet le site de Pointe-Taillon pour s’installer à la Colonie Richelieu, à St-Gédéon, afin d’offrir aux compétiteurs des vagues plus imposantes, nécessaires pour tenir des compétitions relevées.

« Le site de Pointe-Taillon était parfait au niveau des infrastructures, mais à cet endroit, le lac n’est pas assez mouvementé pour ce type de compétition. On y a tenu quatre compétitions en quatre ans, et quatre ans sans vagues. Pour assurer la continuité et le développement de notre compétition, il fallait trouver un site présentant des conditions qui rappellent la mer et ce côté Sud du lac Saint-Jean, à St-Gédéon, est reconnu pour ses fortes vagues avec les vents du Nord-Ouest qui y sont dominants », explique Karine Desmeules, responsable de l’organisation.

Vers un circuit nord-américain?

Cette décision est majeure pour l’avenir de la Régate d’aviron de mer de Festirame. En effet, présentement, la fédération internationale travaille pour faire inscrire l’aviron de mer comme compétition officielle lors des jeux olympiques de Tokyo, en 2020.

« Présentement, on sait que la Floride travaille fort pour mettre sur pied un Circuit Nord-Américain d’aviron de mer et le lac Saint-Jean est naturellement ciblé en raison de notre expertise. Mais pour ça, il faut offrir des conditions de compétition qui vont ressembler à la mer, car on va se faire damer le pion », insiste Karine Desmeules

Colonie Richelieu

La responsable de l’organisation n’a eu aucun problème à convaincre le conseil municipal de Ville d’Alma, propriétaire de la Colonie Richelieu, de leur donner accès à la plage pour la fin de semaine du 10, 11 et 12 juillet prochain.

« Ce sera un endroit magique pour les compétiteurs et pour les touristes en raison de la qualité des plages du secteur. Les gens du Club d’aviron d’Alma s’entraînent régulièrement dans ce secteur en raison de la qualité des vagues, semblables à celles que l’on retrouve autour de l’Île Ronde », d’ajouter Karine Desmeules.

Le comité organisateur travaille avec beaucoup de rigueur et de passion pour organiser cette 5e édition de sa Régate d’aviron de mer.

Les organisateurs attendent encore cette année des athlètes de haut niveau qui proviendront du Québec, des autres provinces ainsi que de l’extérieur du Canada.

Du côté de Festirame, on avait toujours rêvé que leur compétition devienne internationale, mais certaines contraintes techniques empêchaient l’atteinte de cet objectif.

La Régate d’aviron de mer, qui a vu le jour en 2011, devrait permettre d’atteindre cet objectif. Elle est ainsi devenue la première régate d’aviron de mer en Amérique du Nord et la première régate d’aviron de mer sanctionnée par Rowing Canada Aviron.

À LIRE ÉGALEMENT

Chaloupes à rames : une autre saison intéressante en vue

Nouvelle directrice pour Festivalma

Partager cet article