Festival Western Saint-Tite : Benjamin Turgeon et Julie Plourde sont retour cette année!

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
Festival Western Saint-Tite : Benjamin Turgeon et Julie Plourde sont retour cette année!
(Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Benjamin Turgeon et Julie Plourde ont réussi à se qualifier pour le rodéo Coupe Canada et sont de retour à Saint-Tite encore cette année.

À 20h ce soir, les milliers de spectateurs présents dans les Grandes Estrades Coors Banquet pourront voir le couple en action, l’un à la monte du taureau et dans le cas de Julie, elle sera en compétition contre les meilleures de sa discipline, la course entre barils chez les femmes.

(Photo courtoisie – Birtz Photographie)

Ils auront deux rodéos afin de se qualifier pour la grande finale canadienne, qui aura lieu ce dimanche 8 septembre à 16h30.

« Je me suis classée dans les 15 premières. J’ai fini 10e, donc j’ai obtenu mon laissez-passer pour ce week-end. C’est le cumulatif des deux prochaines courses qui va déterminer les 8 prochaines filles qui iront en finale ce dimanche », précise la cowgirl de Saint-Gédéon.

Elle restera à Saint-Tite toute la semaine en vue de participer aussi aux Finales IPRA (International Professional Rodeo Association).

« Il y a plus de gens qui peuvent se qualifier à la deuxième fin de semaine. Ce weekend, on est 15 femmes, et la semaine prochaine, on sera 80, dont des filles des États-Unis. »

Ce soir, c’est en compagnie de sa jument Sweet Bully Arrow qu’elle effectuera le tracé autour des trois barils, et ce, le plus rapidement possible!
« Mon cheval est en forme, j’ai bien confiance. Je lui ai laissé un bon congé, tout en l’entraînant pour qu’elle garde la forme. Je voulais mettre toutes les chances de mon bord. »

(Photo courtoisie)

Benjamin Turgeon

Du son côté, Benjamin Turgeon est bien content d’être parmi les compétiteurs ce week-end. Il admet que sa saison 2019 a été plus ardue que prévu.

« J’ai tiré de la patte un peu cette saison. J’ai eu de la misère avec la chaleur et les rodéos étaient souvent en après-midi. La chaleur et moi, on ne fait pas bon ménage! Je travaille de soir aussi, donc il y avait aussi la fatigue qui s’ajoutait à ça. J’ai fait une 4e place à Princeville. À Valleyfield, j’ai eu une bonne performance et j’ai fini 3e. C’est ça qui m’a ouvert la porte pour la Coupe Canada et pour me classer en fin de semaine. »

Même si cette discipline est plutôt imprévisible et que tout est possible, il espère quand même être capable de tenir le fameux 8 secondes.

« J’ai pas eu de blessure cette année, j’ai été chanceux. Pour ce week-end, on est une douzaine à participer et pour la semaine prochaine, il y en aura entre 35 et 40. Ici l’année passée, j’ai manqué mon un peu mon coup, mais je veux me reprendre cette année. »

Le Festival, en chiffre

– 655 047 visiteurs
– 10 rodéos qui accueillent plus de 67 000 spectateurs
– Plus de 500 compétiteurs, provenant majoritairement du Canada et des États-Unis
– 20 pourvoyeurs d’animaux : 80 taureaux, 120 chevaux, 60 bouvillons et 60 veaux
– 670 emplois créés ou soutenus
– 3,8 M$ d’argent frais en dépenses des touristes étrangers
– 650 bénévoles

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des