Hébertville-Station rend hommage à Frédéric Chabot

Hébertville-Station rend hommage à Frédéric Chabot
Le maire d'Hébertville Station

En décembre 2010, la municipalité d’Hébertville-Station prenait officiellement possession de son nouveau bâtiment multifonctionnel érigé entre le terrain de balle et la patinoire extérieure du secteur des loisirs de la municipalité. Samedi dernier, en présence d’une soixantaine d’invités, les autorités municipales levaient le voile sur le nom qui désormais identifiera l’édifice; le Centre Frédéric Chabot.

Entraineur consultant pour les Oilers d’Edmonton depuis la saison 2009-2010, Frédéric Chabot était de passage à Hébertville-Station avec son épouse Suzanne Danau et son fils Raphaël, ainsi que plusieurs membres de la famille Chabot pour assister à la cérémonie protocolaire.

C’est le conseiller municipal et président du comité des loisirs à Hébertville-Station, René Tremblay, qui a en quelque sorte résumé avec beaucoup de fierté le processus enclenché l’an dernier par le conseil municipal: «Il y a des villes qui ont de gros édifices, mais qui n’ont pas de noms à mettre dessus, mais nous, nous avons un petit édifice avec un gros nom à mettre dessus. Rares sont les athlètes de la région qui ont réussi à percer et à performer dans la Ligue nationale de hockey. Frédéric Chabot est cependant l’un de ceux-là. Frédéric est un ambassadeur de qualité pour la municipalité d’Hébertville-Station. C’est un homme qui possède de grandes qualités humaines, qui a fait un parcours de détermination et de volonté».

Frédéric Chabot a accepté la proposition faite par le conseil municipal avec l’humilité que ses amis lui connaissent: «C’est un honneur et une fierté pour moi de voir mon nom associé à cet édifice du centre des loisirs. J’ai toujours été très très fier d’où je venais, fier de ma famille, fier de mes amis et de représenter les gens de mon coin le mieux possible, partout où j’ai été. D’être reconnu comme ça, ça fait chaud au cœur».

Réclamé en juin 1986 par les Devils du New Jersey de la LNH sans avoir disputé un seul match dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Frédéric Chabot a fait ses preuves devant les filets de plusieurs équipes dont celles des Canadiens de Montréal et des Kings de Los Angeles. En plus d’évoluer au sein de plusieurs équipes nord-américaines, Frédéric Chabot a également fait partie d’équipes de la Ligue Élite allemande. Tout en jouant au hockey, Frédéric Chabot met sur pied une école de hockey pour les gardiens de but. Cette école de hockey prodigue ses conseils au Québec, mais également en Europe.

En 2009, alors entraîneur des gardiens de but de l’équipe Canada Junior, Frédéric Chabot gagnera la médaille d’or du Championnat du monde. Cette médaille devait lui ouvrir toutes grandes des portes à titre d’entraineur consultant des gardiens de but.

Implications

Tout au long de sa carrière, Frédéric Chabot a toujours été impliqué au sein de sa communauté et ce, malgré ses nombreuses occupations. Il a d’ailleurs été président d’honneur de sept éditions de l’Omnium de golf Frédéric Chabot, un événement qui recueillait à chaque édition quelque 15 000 $ qui ont été remis à la Fondation Rêves d’enfant et à des athlètes de calibre international et olympique.

En 1999, la ligue de balle molle féminine d’Hébertville et d’Hébertville-Station a demandé à Frédéric Chabot d’être le premier président d’honneur de leur tournoi annuel. Depuis, le tournoi est nommé en l’honneur du hockeyeur. Chaque année, une vingtaine d’équipes étaient regroupées et Frédéric et sa famille ne manquaient pas l’occasion d’assister à cette réunion. En six années, plus de 18 000 $ ont alors été remis à différents organismes et fondations sportives ou autres.

Au cours des dernières années, la municipalité d’Héberville-Station s’est dotée d’équipements de grande qualité qui font l’envie de plusieurs municipalités. Le Centre Frédéric Chabot est à la hauteur de ces aspirations.

 

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article