Hockey collégial : Un camp hors du commun pour les Jeannois

Par Janick Émond
Hockey collégial : Un camp hors du commun pour les Jeannois
Tant que du hockey « normal » ne pourra pas se jouer, la saison collégiale ne s’amorcera pas. (Photo : Courtoisie)

L’équipe collégiale de hockey des Jeannois d’Alma a repris ses activités, avec la tenue de son camp d’entrainement, qui s’est amorcé le 17 août dernier.

L’entraineur-chef de la formation, Pascal Hudon, qualifie le camp de « particulier » cette année, en raison de la pandémie.

« Avant même le camp, nous avons dû faire des coupures afin d’accueillir le moins de joueurs possible. Actuellement, nous avons seulement le droit d’être huit joueurs et un gardien sur la glace en même temps, donc nous avons dû faire trois groupes comme ça. Au total, nous avons donc 24 joueurs et trois gardiens », explique-t-il.

De plus, aucune coupure n’a encore été faite lors du camp, puisque l’équipe attend la fin des camps de la LHJMQ.

« Nous avons trois gars qui sont partis pour des camps de la LHJMQ. Ce sont trois joueurs réguliers de notre équipe, donc on attend de voir s’ils vont revenir ou non avant de prendre des décisions. »

Groupes

@R:Tenir un camp d’entrainement avec trois petits groupes rend les choses moins évidentes pour le groupe d’entraineurs.

« Ça rend les évaluations et les choix moins faciles à faire, mais d’un autre côté, je connais bien les gars. Ça fait plusieurs années que je les vois jouer. Ce qui est le plus difficile, c’est surtout de bâtir une chimie d’équipe quand tous les gars sont divisés. »

Formation

Pascal Hudon se dit satisfait de ce qu’il voit des joueurs sur la glace jusqu’à maintenant. Il y retrouve un bon groupe de jeunes vétérans, en plus de quelques recrues de 17 ans qui viennent brouiller les cartes.

« Tous les gars qui sont au camp sont de calibre à jouer dans notre ligue. Chacun tente de se démarquer à sa façon et les nouveaux viennent brasser la soupe, ce qui crée une belle compétition à l’interne. Certaines de ces recrues pourraient venir prendre la place de certains vétérans, je n’aurai pas peur de prendre de telles décisions si c’est pour rendre mon équipe meilleure. »

Il s’attend d’avoir une équipe avec beaucoup de hargne et remplie de joueurs travaillants, en plus de pouvoir compter sur une belle profondeur.

Saison

« Nous n’allons pas commencer tant que nous ne pourrons pas jouer du vrai hockey. Présentement, les mises en échec ne sont pas encore permises, donc c’est certain que la saison ne reprendra pas pour l’instant. »

Aux dernières nouvelles, la ligue prévoit présenter ses premiers matchs à la fin du mois de septembre.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des