Jeux du Québec : Une belle représentation des club jeannois sur la délégation régionale 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Jeux du Québec : Une belle représentation des club jeannois sur la délégation régionale 
(Photo : Courtoisie)

Les clubs de natation du Lac-Saint-Jean seront bien représentés sur la délégation régionale qui se rendra aux Jeux du Québec, du 22 au 30 juillet prochains, à Laval. Sur les 20 athlètes de la région sélectionnés, soit 10 garçons et 10 filles, 9 proviennent des clubs jeannois.   

De plus, sur les 6 nageurs sélectionnés pour l’équipe de réserve, 5 d’entre eux sont du Lac-Saint-Jean.  

Tout d’abord, chez les garçons, on retrouve Simon Savard, Vincent Desjardins, Xavier Lalancette, Nathan Tremblay et Édouard Jean du Club de natation Juvaqua d’Alma (CNJA). Sur l’équipe de réserve, on retrouve Édouard Gimaïel du CNJA ainsi que Guillaume Côté et Félix Girard du Club de natation de Dolbeau-Mistassini (CNDM).  

Chez les filles, il y a Kelly-Ann Guay et Mélory Verreault du CNJA, ainsi que Gabrielle Gibbons-Renaud et Élodie Delisle du Club de natation de Saint-Félicien (CNSF). Comme réservistes, on retrouve Alysson Lavoie du CNJA et Sandrine Hudon du club de Roberval (GAMI). 

Enfin, pour le volet de paranatation, Alisson Gobeil du CNJA s’est également taillé sa place pour aller aux Jeux du Québec.  

Grande fierté 

Le club de natation d’Alma se réjouit de cette sélection, dans laquelle 8 de leurs nageurs ont fait leur place.  

« On est vraiment bien représenté, on est très heureux pour nos nageurs. Malgré un deux ans de pandémie, on a réussi à conserver un beau noyau d’athlètes et un bon niveau d’entrainement », mentionne le président du CNJA, David Lalancette.  

Sans vouloir mettre de pression sur des nageurs ou nageuses en particulier, il souligne que certains se dirigent vers les Jeux du Québec avec des objectifs de réussite bien clairs. 

« Par contre, dans l’ensemble, on va là avec nos jeunes afin de vivre une grande expérience, ça va au-delà des performances. » 

Du côté du club de Saint-Félicien, le sentiment de fierté est lui aussi très grand. L’entraineuse en chef du CNSF, Stéphanie Labelle, n’avait que de bons mots pour ses deux athlètes qui se rendront à Laval à la fin juillet.  

« C’est d’autant plus une fierté quand on voit que nos deux filles ont réussi à se classer pour les Jeux du Québec alors qu’elles ne sont même pas en sport-études, contrairement à toutes les autres. Elles ont un talent énorme et je suis certaine qu’on n’a pas fini d’entendre parler d’Élodie et de Gabrielle », mentionne-t-elle.  

Partager cet article