L'Almatoise Sabryna Lavoie complète la Traversée du lac St-Jean

Par Daniel Migneault
L'Almatoise Sabryna Lavoie complète la Traversée du lac St-Jean

Sabryna Lavoie d’Alma n’a pas été officiellement classée à la Traversée internationale du lac St-Jean puisqu’elle a terminé plus de deux heures après l’arrivée de la gagnante. Elle a toutefois complété l’épreuve après neuf heures de nage.

Plusieurs personnes l’ont encouragée tout au long de son épreuve. Ils étaient encore nombreux à l’attendre à son arrivée à Roberval, dont le maire d’Alma, Marc Asselin

" Je suis très heureuse de ma performance, mais ça a été vraiment difficile. J’ai eu de la difficulté avec mes épaules. À un certain moment, mon corps ne suivait plus ma tête. Je ne pensais pas que ce serait aussi difficile, je ne m’attendais pas à cela. J’ai pensé abandonner, mais je voyais l’autre côté, alors j’ai continué ", affirme la nageuse qui n’a pas voulu confirmer si elle sera de retour l’an prochain

Un nouveau vainqueur pour la Traversée

C’est toute une course auquel les spectateurs de la Traversée internationale du lac St-Jean. C’est finalement le Macédonien Tomi Stefanovski, 42 ans, qui l’a emporté. Au final, cinq nageurs ont terminé à l’intérieur de la même minute.

" J’ai eu une belle stratégie. Le rythme a été tantôt rapide, tantôt lent. Je me suis senti à l’aise avec cela. J’ai attendu à la dernière heure avant d’ouvrir la machine. Cela m’a permis de gagner la course aujourd’hui ", explique-t-il.

L’Italien Edoardo Stochino a terminé 18 secondes plus tard. La Russe Olga Kozybub a bien fait en remportant la course chez les dames avec un temps de 6h 51m 45s, mais avec une troisième place au cumulatif.

Le Canadien Xavier Desharnais a connu une belle performance. Il est demeuré dans le peloton de tête pendant une bonne partie de la course. Il a dû se contenter de la quatrième place chez les hommes, la cinquième au total.

" C’est décevant de finir aussi près du podium. Je ne savais pas à quoi m’attendre puisque j’ai été malade une bonne partie de l’année. J’ai fait une bonne course, mais j’ai peut-être fait quelques erreurs qui m’ont couté la victoire ", mentionne-t-il.

Léonie Pamerleau de Gatineau a terminé au 18e rang au cumulatif, le 6e rang chez les femmes. Après la course, elle s’est sentie mal et a été transportée à l’hôpital par mesure de prévention.

Partager cet article