« L'avenir est au hockey scolaire »

Par Laurie Fortin
« L'avenir est au hockey scolaire »
Yannick Guay.

HOCKEY.Véritable mordu de hockey, Yannick Guay s’est exilé il y a quelques années maintenant pour combiner sa passion et son métier d’enseignant. Aujourd’hui coordonnateur des programmes sports études de l’école secondaire du Chêne-bleu, il entrevoit les sports comme le hockey prendre une place cruciale dans l’échiquier scolaire.

«On va vivre une transition au cours des cinq prochaines années. Le Tournoi pee-wee veut créer une catégorie scolaire à son événement ce qui démontre la notoriété que les équipes scolaires sont en train de se créer», explique celui qui croit que d’ici peu, le hockey scolaire va prendre plus de place que le hockey civil.

«La ligue d’excellence va demeurer, il y aura toujours cette catégorie pour les meilleurs. Le hockey scolaire va arriver ensuite et le hockey civil en troisième. Comme c’est arrivé dans le midget, il n’y aura plus de cc et plus de simple lettre. Le bantam cc va aussi disparaître», analyse-t-il.

Lorsqu’il a appris que le Pavillon Wilbrod-Dufour était en démarche pour l’obtention d’une formation juvénile AA, il a trouvé la démarche excellente.

«C’est vraiment intéressant pour eux parce que les plateaux sportifs sont là», commente-t-il.

Le hockey scolaire s’avère la voie à privilégier et c’est avec regret que des démarches pour avoir du hockey collégial se sont arrêtées.

«Au lieu de garder mes joueurs, je dois les envoyer à d’autres cégeps. Comme je connais Pascal [Hudon] je les réfère souvent au lac.» Deux de ses jeunes ont d’ailleurs participé au camp des Jeannois.

Partager cet article