Le Club d’aviron d’Alma courtise les jeunes

Le Club d’aviron d’Alma courtise les jeunes
Le Club d’aviron d’Alma offre toujours la possibilité de faire une initiation pour s’initier au sport.

RELÈVE. Dans le cadre d’une journée portes ouvertes qui se déroulait la semaine dernière, le Club d’aviron d’Alma souhaitait offrir la chance aux jeunes de vivre une première expérience sur l’eau. Les quelques participants semblaient ravis de leur première expérience avec ce sport.

En comparaison avec le soccer ou le hockey, l’aviron n’est pas le sport qui trône en haut de la liste des activités les plus populaires chez les jeunes. Sport pourtant très vieux, l’aviron est encore méconnu chez la plus jeune tranche de la population. C’est pourquoi le Club d’aviron d’Alma offre des journées permettant aux mois de 18 ans d’avoir un premier contact avec l’embarcation qui peut sembler intimidante.

« On veut faire connaître notre sport. On a atteint un bon nombre de membres qui sont adultes, mais nous avons maintenant plus d’heures d’ouverture avec trois entraineurs et on veut développer le volet jeunesse pour avoir de la relève », explique France Doyle, membre de l’organisation du Club d’aviron d’Alma.

Le travail du club almatois, qui est d’ailleurs le seul dans la région, est considérable puisque les jeunes sportifs pratiquent de plus en plus le même sport 12 mois par année. « Souvent, les parents choisissent le sport que les enfants vont pratiquer alors qu’ils sont âgés de cinq ou six ans. Alors quand on va les chercher vers l’âge de 12 ans, ils ont déjà commencé un sport et ils le pratiquent souvent toute l’année », mentionne Mme Doyle.

Fait surprenant, la maturité sportive chez les gens qui pratiquent l’aviron est atteinte seulement vers l’âge de 27 ans, mais France Doyle souligne aussi l’importance de former les recrues dès qu’il est possible de le faire. Éventuellement, le club n’écarte pas la possibilité de se procurer une embarcation adaptée aux tous petits, afin d’avoir de plus jeunes recrues. L’objectif de cette année est d’avoir 15 membres de moins de 18 ans.

Une affaire de famille

L’aviron, c’est un sport familial. « Ce sont mes filles qui ont commencé à l’âge de 11 ans. Avec le temps, on venait porter les enfants et puis un jour nous avons décidé d’essayer. Nous sommes toujours dans le Club et certains rament encore », lance-t-elle en souriant.

Elle mentionne aussi que l’âge des membres varie entre 10 à 80 ans, ce qui appuie son point.

Le Club d’aviron d’Alma offre toujours la possibilité de faire une initiation pour s’initier au sport.  

 

À LIRE ÉGALEMENT

Troquer le crayon pour la rame

Partager cet article