Le Club Juvaqua obtient la 2e place

Par Laurie Fortin
Le Club Juvaqua obtient la 2e place
À L’AVANT ON RETROUVE: Jonathan Minier et Marc-Antoine Maltais. Deuxième rangée: Laurence St-Pierre

Arrivé derrière le Club de Jonquière (641 points), le Club de natation Juvaqua d’Alma a amassé 461 points lors de la dernière compétition régionale de natation la fin de semaine dernière à la piscine du Cégep de Jonquière, une position souhaitée par l’entraineur du Club depuis trois ans, Dave Bard.

Il faut comprendre que le système de ces compétitions fait en sorte que plus un Club possède de nageurs, plus il a de chances de gagner. «C’est déplorable. Jonquière a un nombre d’inscriptions supplémentaires alors on le savait qu’il allait gagner. Le Club de Dolbeau n’est pas venu à cause de ça. Nous, on se battait pour la 2e position et on voulait avoir une nette avance sur la 3e», exprime Dave Bard rappelant que l’an dernier, le Club avait terminé 2e au coude à coude avec Chibougamau.

Dans la catégorie « 17 ans et + », Jean-Michel Fortin s’est faufilé en 1er position.

Suivi de près par son confrère Jean-Benoit Ouellet au 3e rang, chez les « 15-16 ans », Francis Villeneuve a aussi été le meilleur. Sabryna Lavoie a obtenu la 2e position.

Dans le «11-12 ans», Étienne Guérin est arrivé 2e derrière Nataniel Laroche de Jonquière. Jonathan Minier a pris le 3e rang et Marianne Dallaire-Côté le 1e chez les «10 ans et moins».

Francis Villeneuve: un jeune à surveiller prochainement

Faisant partie d’un Club depuis huit ans mais ayant pris des cours de natation dès l’âge de 4 ans, Francis Villeneuve aura un mois de juillet assez rempli. Il va s’arrêter à Montréal pour une compétition provinciale en compagnie de Sabryna Lavoie et de Jean-Benoît Ouellet avant de se rendre à Calgary pour les sélections du Championnat canadien.

«Concentration natation»

Concernant la «Concentration natation» offerte au PWD, l’entraineur et également enseignant admet que le programme, différent d’un Sport/études conventionnel où les jeunes investissent tous les matins à leur sport, est vraiment intéressant. «C’est vraiment mieux que ce que je croyais avoir. Tous les nageurs élites en font partie. Si Francis fait les canadiens c’est grâce à ça», croit-t-il. Avec ce programme, les jeunes pratiquent deux midis par semaine et s’entrainent aussi certains soirs. Leur cours d’éducation physique a été remplacé par de la piscine. Si un jeune doit prendre des cours de récupération dans certain matière, l’horaire des entraînements s’adapte en conséquence. Forcer est de constater que cette formule fonctionne, la moyenne des nageurs oscille autour de 85 %.

Partager cet article