Le Club «Les Satellites» d'Alma connaît un essor intéressant

Par Normand Simard
Le Club «Les Satellites» d'Alma connaît un essor intéressant
DANS L'ORDRE HABITUEL

Le Club de patinage de vitesse «Les Satellites d’Alma», qui compte 40 patineuses et patineurs, vit des moments de fébrilité par le temps qui court.

En effet, lors d’un point de presse, les dirigeants de l’organisme ont annoncé la tenue de la 3e tranche du Circuit régional «initiation», sur courte piste, le samedi 9 décembre prochain, au Centre Mario-Tremblay, de 8h30 à 15h.

Une centaine de patineuses et de patineurs âgés de 5 à 18 ans feront les frais de cette rencontre qui se déroulera en continu. Ces athlètes proviennent des clubs de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord ainsi que de Chibougamau-Chapais. Les distances des épreuves en lice seront de 55 à 1000 mètres.

D’autre part, le Club a annoncé que le partenaire principal, la Banque Laurentienne d’Alma, collaborateur depuis les trois dernières années, avait accepté de hausser sa contribution qui se chiffre maintenant à 600$ par année. «C’est avec un immense plaisir que nous appuyons notre club local de patinage de vitesse depuis trois ans. Ce sport gagne en popularité partout dans le monde et notre région et Les Satellites ne font pas exception. Les bénévoles du club réalisent un travail colossal alors que les athlètes performent de mieux en mieux. C’est doublement intéressant pour nous de s’impliquer», a fait part Éric Grenon, d.g. de la succursale almatoise de la Banque Laurentienne.

Chez Les Satellites, le président du conseil d’administration, Marc Fortin, s’est dit honoré de l’implication de la Banque Laurentienne: «Leur contribution est primordiale et ça nous aide à permettre à nos athlètes de compétitionner à de plus hauts niveaux», a lancé Fortin.

Des bases solides

Le Club de patinage de vitesse d’Alma a maintenant de solides bases avec un membership intéressant de 40 athlètes et un encadrement efficace sous la férule de l’entraîneur-chef, Benjamin Martin, un ex-athlète qui a connu du succès dans cette discipline et qui détient un niveau 3 d’entraîneur. «Après deux années de restructuration, nous avons maintenant des patineurs dans pratiquement toutes les catégories, soit école, initiation et avancé», a souligné Benjamin Martin qui agit comme entraîneur-chef, secondé de Jonathan Lespérance, entraîneur-adjoint et patineur de haut niveau. Les autres entraîneurs sont Richard Paquette, Steeve Tremblay et Jean-Pierre Ouellet. «Nous sommes installés sur de solides bases. Notre objectif, c’est de pouvoir développer adéquatement nos jeunes, et de hausser le membership. Nous sentons une grosse vague de motivation au sein de nos troupes qui passeront bientôt à 50 athlètes», a ajouté Benjamin Martin. Et le Club de patinage de vitesse apprendra bientôt une excellente nouvelle puisque son mémoire remis au Comité élargi le printemps dernier, et qui demandait une surface olympique, a suivi avec succès la première étape. Ainsi, le comité élargi a inséré dans le concept de l’aréna neuf la recommandation d’une surface olympique de 200 pieds par 100 pieds. Enfin, à la direction du Club Les Satellites, outre le président Marc Fortin, on retrouve Steeve Tremblay, vice-président; Steeve Hudon, directeur du secteur de l’équipement; Richard Paquette, trésorier; Isabelle Fortin, secrétaire ainsi que Suzanne Tremblay et Lee Chambers, directeurs.

Partager cet article