Le club Seiko s'illustre déjà sur la scène provinciale et régionale

Le club Seiko s'illustre déjà sur la scène provinciale et régionale
Sur la photo  on retrouve Tristan Tremblay champion et Zachary Piquette troisième. Catégorie U12 moins de 36 kg lors de la coupe Daniel-Hardy ayant eu lieu à Québec les 17 et 18 octobre 2015.

JUDO. Les judokas du club Seiko d’Alma ont débuté la saison en lion avec 21 médailles, remportées dans le cadre de la coupe Daniel-Hardy ayant eu lieu à Québec les 17 et 18 octobre et de la première tranche du circuit régional ayant eu lieu à Dolbeau-Mistassini les 24 et 25 octobre dernier.

Lors de la Coupe Daniel-Hardy, les athlètes de classe U12 se sont démarqués avec quatre médailles. Frédéric Boudreault (-42 kg) et Tristan Tremblay (- 36 kg) ont tous deux obtenu l’or, alors que Zachary Piquette (-36 kg) et Léopold Morin (-30 kg) ont terminé leur journée avec une médaille de bronze.

Chez les U14 et les U16, cinq compétiteurs sont montés sur la seconde marche du podium. Pour les U14, les honneurs sont revenus à Mathilde Simard Lejeune (-32 kg) et Thomas Gauthier (-42 kg). Chez les U16, ce sont Sandrine Bouchard (- 57 kg), Thomas Guérin (- 55 kg) et Isaak St-Hilaire (- 46 kg) qui se sont quant à eux signalés.

Dans la classe Open, deux compétiteurs ont terminé sur la 3e marche du podium soit Jules Martin (- 60 kg) et Alexandra Hudon (- 63 kg).

Régional

Lors de la première tranche du circuit régional, soulignons les premières places des compétiteurs suivants : U12 Frédéric Boudreault (- 39 kg) et Zachary Piquette (- 33 kg), U14 Mathilde Simard Lejeune (-32 kg) et chez les U16, Jules Martin (- 60 kg). Sept autres compétiteurs ont remporté une médaille d’argent u de bronze.

«Pour ce qui est de mon appréciation des premiers tournois, je suis satisfait des résultats obtenus. Les compétitions du mois d’octobre et de novembre servent à déterminer les points forts et les points à améliorer. Le niveau des tournois est relevé et plus de 60% de nos jeunes montent sur le podium», de souligner le directeur technique du club Seiko, Daniel-Guillaume Simard.—

Partager cet article