Le parachute est toujours aussi populaire à Alma

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Le parachute est toujours aussi populaire à Alma
(Photo : Courtoisie)

Installée à Alma depuis 2012, l’école de Parachute Horizon est toujours aussi populaire. Chaque saison, environ 500 sauts en tandem sont effectués avec des clients.

« Je ne pourrais pas dire si les sauts en parachute sont de plus en plus populaires, mais ce qui est certain, c’est que ça ne diminue pas », lance le propriétaire de l’école, Pierre Boivin.

L’école de Parachute Horizon offre tous les types de cours en parachutes pour les sauts en chute libre, avec des instructeurs formés par l’Association canadienne de parachutisme sportif. C’est cependant le saut en tandem qui attire le plus de clients.

« Le tandem, ça s’adresse à tout le monde et c’est accessible. Il n’y a environ qu’une heure d’informations que nous donnons avant, afin d’expliquer aux gens comment ça va se passer le trajet en avion et le saut. Ce qui fait aussi que c’est accessible, c’est que le passager n’a rien à faire, il laisse l’instructeur s’occuper du saut et du parachute. La seule chose que le passager peut faire, c’est de contrôler le parachute une fois qu’il est ouvert. Le tandem, c’est vraiment juste un trip à vivre. »

Pierre Boivin mentionne également que ce type de saut est offert à partir de l’âge de 16 ans, et les personnes âgées peuvent également en faire.

« Ça arrive que nous ayons des gens de 80-90 ans qui viennent sauter ! Évidemment, ils doivent être en bonne santé. On demande donc aux gens de 70 ans et plus de venir nous voir avant, pour évaluer s’ils seront en mesure de faire l’expérience d’un saut en tandem. »

Clientèle régionale

Pierre Boivin mentionne que la grande majorité de la clientèle de l’école provient de la région.

« Le tourisme doit représenter seulement 10 % de la clientèle de l’école. Par contre, je dois dire qu’il y a de plus en plus de touristes qui viennent depuis quelques années. Ce sont majoritairement des étudiants étrangers qui vont à l’UQAC. »

COVID

Comme partout, le parachutisme doit aussi se plier aux restrictions gouvernementales concernant la COVID-19.

Au sol, le 2m de distance devra être gardé, un formulaire d’état de santé doit être rempli par les clients avant leur saut et leur température est prise.

Cependant, lors des sauts, comme le 2m ne peut pas être respecté dans l’avion et lors du saut en tandem, le passager devra porter un masque. Quant à l’instructeur, il devra porter en tout temps son casque intégral.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des