Les deux équipes des Espoirs offrent un bon spectacle

Les deux équipes des Espoirs offrent un bon spectacle
Simon Petiquay-Duchesne.

Hockey AA. Trois matchs de la Ligue Élite du Québec avaient lieu en fin de semaine dernière au centre sportif de St-Bruno. Samedi, les deux équipes pee-wee et bantam recevaient les Corsaires de Pointe-Lévy alors que dimanche, le Élites de Beauce-Amiante étaient en visite pour y affronter les Espoirs bantam.

Du côté pee-wee, ce fût une victoire des Espoirs par le pointage de 3-1. Jacob Bernard, Jérémy Bouchard et Jacob Boulianne ont fait bouger les cordages pour les locaux alors que William Blackburn y allait de sa quatrième victoire en autant de partie. Pour les entraîneurs, l’équipe est toujours au cœur d’un long processus d’apprentissage. «Depuis le début de la saison, nous sommes l’équipe qui a accordé le moins de but dans la ligue, soit six en sept parties, ce qui est vraiment très peu. En revanche, nous n’en marquons pas nécessairement beaucoup non plus. Donc, dernièrement, nous mettons un peu plus l’accent sur l’aspect offensif et on voit que les joueurs sont en train de l’assimiler. Malgré tout, nous avons un excellent début de saison et le meilleur est à venir», a expliqué Maxime St-Jean, entraîneur-adjoint. Le prochain match de l’équipe aura lieu dimanche prochain au centre sportif Samuel Gagnon contre leurs grands rivaux du Saguenay.

Fin de match de fou au bantam.

Du côté du bantam, les spectateurs présents ont eu droit à toute une fin de match. Après deux périodes, les Espoirs tiraient de l’arrière par la marque de 4-0. Le retour au vestiaire leur aura permis de se parler dans le blanc des yeux et lors de la troisième période, ils ont marqué pas moins de six buts pour s’en tirer avec un verdict nul de 6-6. Simon Petiquay-Duchesne a été la grande vedette offensive du match pour les Espoirs avec une performance de trois buts, deux passes. L’entraineur-chef Marc-André Gagnon avait des sentiments partagés après le match. « Je n’étais vraiment pas content de nos deux premières périodes alors que nous étions très loin de notre identité de compétiteur. Par contre, je suis extrêmement satisfait de notre troisième période. Nous avons eu une bonne discussion dans la chambre entre les deux périodes et nous avons vu notre vrai visage par la suite. C’est certainement une victoire morale pour nous. Nous avons une jeune équipe et cela fait partie de l’apprentissage».

Deuxième match nul en autant de jour

Dès le lendemain, les Élites de Beauce étaient les visiteurs. Pour un deuxième match consécutif, les troupiers de Marc-André Gagnon ont livré un verdict nul à leur adversaire, cette fois par la marque de 4-4. Un match qui a rendu très heureux l’entraineur. « Nous avons continué sur la même lancée que notre troisième période de la veille. Nous avons dominé 42-15 au chapitre des lancers au filet. Les gars prennent conscience que s’ils travaillent fort, ils sont capables d’accomplir de belles choses».

Partager cet article