Les Éperviers de Normandin gagnent le match ultime

Les Éperviers de Normandin gagnent le match ultime

Un but de Jonathan Fleury marqué en période de prolongation a procuré vendredi soir une victoire de 3 à 2 aux Éperviers de Normandin dans le 7e match de la série finale de la Ligue de développement Junior AA du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Avec le but de Fleury, son deuxième de la sorte dans cette série contre les Aiglons d’Alma, les Éperviers obtiennent leur laissez-passer pour les Championnats provinciaux de la Coupe Dodge.

Les Éperviers ont frappé rapidement en début de première période. Guillaume Lavoie a déjoué le gardien de but Yohann Bouchard à 1 :11, ce qui a eu pour effet de jeter un froid chez les nombreux partisans des Aiglons venus assister à ce match décisif.

Les partisans des Éperviers étaient également nombreux à encourager leur équipe au Centre Mario-Tremblay. Ces derniers ont clamé très fort leur satisfaction à 8 :10 de la première période lorsque Pierre-Olivier Bouchard a doublé l’avance des visiteurs lors d’un avantage numérique.

Mais, à 18 :57 de la période, Nicolas Pilote a fait dévié un lancer qui a trompé la vigilance du gardien de but des Éperviers, Simon Landreville. En deuxième période, les deux équipes n’ont pu s’inscrire à la feuille de pointage. Les attaques des deux formations ont été nombreuses de part et d’autre, mais les deux gardiens de but ont été vigilants.

En troisième période, les Aiglons n’ont pas été en mesure de profiter de quatre pénalités décernées successivement aux Éperviers. Le gardien de but Simon Landreville réservait ses meilleurs arrêts aux joueurs des Aiglons pendant ce désavantage numérique de deux joueurs.

Finalement, à 13 :24, Marc-André Pearson marquait le 2e but des Aiglons pour amener les deux formations en période de prolongation. Lors de cette prolongation, les Aiglons ont réalisé quelques attaques offensives, mais Landreville se dressait devant son filet pour arrêter les tentatives des joueurs adverses. Les Éperviers ont, pour leur part fait une seule incursion de qualité dans la zone des Aiglons, et Jonathan Fleury en a profité pour marquer le but de la victoire.

Après le match, le nom du gardien de but des Éperviers, Simon Landreville, était sur toutes les lèvres. Ce dernier a été éclatant tout au long des matchs de cette finale. D’ailleurs, c’est ce dernier qui a mérité le trophée du Meilleur joueur des séries éliminatoires.

Pour tous les détails de ces évènements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article