Marianne St-Gelais et Charles Hamelin soulèvent l'intérêt des plus petits

Par Laurie Fortin
Marianne St-Gelais et Charles Hamelin soulèvent l'intérêt des plus petits

Dernièrement de passage dans la région dans le cadre d’une tournée de conférences dans les écoles, Marianne St-Gelais et Charles Hamelin ont suscité l’intérêt de tous, même des plus petits du primaire.

À l’école primaire Garnier par exemple, après avoir discuté quelques minutes de leur parcours respectif, ils ont répondu à plusieurs questions des jeunes, des questions parfois drôles et inusitées. L’un d’eux leur a notamment demandé s’il leurs voisins se trouvaient chanceux d’être leurs voisins.

Message de persévérance

D’entrée de jeu, Charles Hamelin a raconté que plus jeune, ce n’était pas le meilleur au patinage, mais qu’il aimait son sport. Graduellement, à force de pratiques, les résultats sont arrivés.

À plus d’une reprise, les athlètes ont insisté sur l’importance de croire en soi et d’aimer ce que l’on fait.

«Il faut aimer ce que l’on fait. C’est la base des choses et après il faut croire en soi. Une fois que ces deux éléments sont réunis, il faut se donner à 300%», ont-ils dit devant leur jeune auditoire et les membres du personnel enseignant, tout aussi captivés par les conférenciers.

Conférences

Contrairement à ce que certains pourraient croire, ce n’est que très rarement que Marianne St-Gelais et Charles Hamelin donnent des conférences, le temps leur manque trop. La région est toutefois privilégiée puisque c’est ici que le couple a partagé le plus de fois ses expériences.

Outre l’école primaire de l’Ascension, les athlètes ont visité les écoles St-Pierre, St-Joseph, Maria et l’école secondaire Jean-Gauthier. Mentionnons que les jeunes des écoles primaires de Ste-Monique et St-Henri étaient présents à l’Ascension.

Partager cet article