Michel Tremblay sacré double médaillé d’or

Par Laurie Fortin
Michel Tremblay sacré double médaillé d’or
Victor Dallaire et Michel Tremblay

Parti avec en tête de concrétiser un podium, le président du Club d’aviron d’Alma, Michel Tremblay, ne pouvait pas mieux réaliser ses pensées en obtenant deux médailles d’or.

C’est un temps de 4m36s qui a permis à l’Almatois de monter sur la première marche du podium en solo chez les 50-55 ans. Il l’a ainsi devancé Steve Tyler de l’Ontario (4m39s) et Rod Pollock d’Halifax (3m40s) et les neuf autres candidats inscrits dans cette catégorie.

Cette fois en compagnie de son bon ami et rameur d’expérience Victor Dallaire, Michel Tremblay a remporté la médaille en Double de couple chez les 60-04 ans (3m40s). Le podium a été complété par les formations de Mark Robson et Bill Stevens ainsi qu’Edmonton Ramon Mckall et Charles Rannels au 3e rang.

«Nous souhaitons être des modèles pour les autres générations. Leur faire comprendre qu’il est possible de réussir même lorsque nous sommes loin des grands centres. Il n’y a qu’à regarder Laurence M. Bouchard qui porte maintenant les couleurs d’un club de Montréal mais qui a évolué ici en premier lieu.»

Sur place, l’Almatois s’est mesuré à des compétiteurs originaires des quatre coins du Canada tels que Calgary, Edmonton et même certains des États-Unis qui ont obtenu une permission spéciale afin de prendre part à l’événement.

Préparation adéquate

S’il a l’habitude s’entraîner pour de longues distances, Michel Tremblay a suivi les conseils de l’entraîneure au Club d’aviron d’Alma, Geneviève Tétreault, et c’est physiquement dans une excellente condition qu’il a abordé le rendez-vous sportif.

«Au mois de juillet et d’août, nous avons mis de côté l’intensité et travailler sur la vitesse. C’est différent comme préparation étant donné que nous allions ramer dans un bassin de un kilomètre», a expliqué Michel Tremblay précisant que la rivière Petite Décharge était toutefois parfaite pour cette préparation. C’est un plan c’est pratiquement calme où il n’y a pas de vague.»

Rappelons que c’est la deuxième fois que le rameur s’illustre à cette compétition, lui qui avait remporté le bronze en 2003.

Pour des raisons professionnelles, Samuel Lavoie n’a pas participé à l’événement finalement.

La compétition présentée sur trois jours, est ouverte à tous les rameurs maîtres et rassemble environ 500 participants chaque année.

Kiosque d’information

Comme prévu, Michel Tremblay et d’autres représentants locaux ont profité de la compétition pour présenter un kiosque d’information sur la régate d’aviron de mer qui aura lieu le 13 juillet l’année prochaine.

«Nous souhaitions promouvoir l’aviron de mer et les résultats ont été positifs. L’embarcation que nous a avions apportée a suscité beaucoup d’intérêt et plusieurs compétiteurs ont gardé les informations pour être présent l’année prochaine», d’expliquer Michel Tremblay en précisant que même l’un des juges présents cet été n’a pas manqué de vanter l’organisation toutes les fois où il en a eu l’occasion.

«C’est quand on se rend à des compétitions de ce calibre que l’on constate encore plus la qualité de nos organisation», de compléter Michel Tremblay.

Même si l’événement n’est pas encore confirmé, il se pourrait fort bien qu’il soit présent à la régate de Boucherville, samedi le 6 octobre. Cet événement combinerait l’aviron de mer et l’aviron classique.

«La date reste à confirmer. Ce serait une belle occasion de promouvoir l’aviron de mer encore méconnu pour plusieurs.»

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article