Natation : Le club Juvaqua commence l’année en force

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Natation : Le club Juvaqua commence l’année en force
(Photo : TRIUM MÉDIAS - Janick Émond)

L’année commence du bon pied pour le club de natation Juvaqua d’Alma. Lors de la première fin de semaine de compétition régionale de la saison, qui avait lieu à Chibougamau le 19 et 20 octobre dernier, le club a terminé en première position avec une récolte de 675 points.

Sur les sept autres clubs présents, celui de Chicoutimi est celui qui a terminé le plus près d’Alma, avec 472 points.

« C’est énorme, je n’aurais jamais pensé que l’on gagnerait avec autant d’avance que ça, je croyais que ça allait être serré, commente l’entraineur du club Juvaqua, Dominic Parent. En plus, Chicoutimi s’est beaucoup amélioré dans les dernières années ! »

Il faut dire qu’Alma était bien représenté, envoyant une délégation de 42 nageurs qui faisait de Juvaqua l’école de natation la mieux représentée lors de la fin de semaine.

« Nous étions bien préparés et nous étions décidés à aller là-bas pour gagner, je suis fier de mes jeunes », ajoute l’entraineur.

Améliorations

Plusieurs nageurs ont très bien fait lors des compétitions et nombreux sont ceux qui sont parvenus à améliorer leurs temps.

Tout d’abord, chez les 11-12 ans masculin, Vincent Desjardins a agréablement surpris son entraineur, en améliorant ses temps dans chacune de ses cinq courses. Il est reparti avec trois médailles d’or et deux d’argent.

« Dans sa course au 200 mètres libre, il s’est amélioré de 10 secondes, ce qui est très bon ! »

Il y a également le jeune Simon Savard, 12 ans, qui a amélioré ses cinq temps lui aussi.

Chez les 13 ans, Vincent Lalancette a aussi très bien fait, améliorant lui aussi ses temps dans ses cinq compétitions. Il est revenu à Alma avec une médaille d’or, deux d’argent et une de bronze.

Chez les 15-16 ans, Mathieu Ouellet a créé une grosse surprise, passant bien près de battre le record régional au 100 mètres libre.

« Le record est de 51:62 secondes et il a terminé en 51:86. Dans une bonne piscine, il l’aurait battu, c’est certain. À Chibougamau, la piscine est vieille et n’a pas les meilleures conditions », raconte Dominic, confiant de voir son poulain battre le record sous peu.

Mathieu a amélioré trois temps sur une possibilité de cinq et il est reparti avec cinq médailles d’or.

Chez les filles, Ella Beaulieu a amélioré ses temps dans ses cinq courses et elle a remporté une médaille de bronze.

Finalement, Laurence Michaud (13-14 ans) a amélioré 4 de ses temps et a gagné cinq médailles d’or.

Natation : Mathieu Ouellet à Toronto

Le nageur du club de natation Juvaqua d’Alma, Mathieu Ouellet, a été sélectionné par Natation Canada afin de participer à la journée de stage d’Équipe Canada, le 16 décembre prochain, à Toronto.

Cette initiative de Natation Canada est en fonction depuis 2012 et vise à entrainer les meilleurs espoirs au pays pour le relais, en vue des Jeux olympiques.

L’organisation estime que ces journées de stage sont une réussite, puisqu’en 2016, lors des Jeux de Rio, le Canada a mieux fait qu’à la normale dans les compétitions individuelles et en relais.

Des athlètes de haut calibre, comme Penny Oleksiak et Yuri Kisil, ont passé par ces journées de stage dans le passé avant de devenir des olympiens.

« Je suis fier de lui (Mathieu Ouellet). Il travaille très fort, il s’entraine beaucoup. On voit qu’il veut devenir meilleur et s’améliorer constamment », mentionne son entraineur, Dominic Parent.

Formation

Lors de la journée de camp à laquelle Mathieu Ouellet participera, il y aura deux sessions d’entrainement dans l’eau, un test de vitesse et un test d’endurance. Il y aura également du travail de dryland (entrainement hors piscine) et des prises de relais en plus d’informations générales sur les relais.

Le tout, sous la supervision d’entraineurs internationaux.

Apprendre des meilleurs

Dominic Parent se rendra lui aussi à Toronto avec Mathieu, mais avec un objectif différent en tête. Lors de cette journée, il souhaite regarder la façon dont travaillent les entraineurs internationaux et apprendre d’eux afin de rapporter ces connaissances à Alma.

« On se fait souvent dire par Natation Canada que pour notre bassin de nageurs au Québec, nous présentons trop peu de bons nageurs sur leurs équipes. J’ai donc à ma disponibilité la chance d’aller apprendre des meilleurs et développer ensuite mes jeunes avec les meilleures techniques possibles pour les amener à un autre niveau », conclut-il.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Michel Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michel
Invité
Michel

Bravo Simon!T’es un Champion!s