Patinage de vitesse : Une première expérience internationale prometteuse pour une brunoise

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Patinage de vitesse : Une première expérience internationale prometteuse pour une brunoise
(Photo : Trium Médias – Janick Émond )

La patineuse de vitesse courte piste originaire de Saint-Bruno, Anaée Lapointe, était tout sourire à son retour de Montréal, où elle a participé à sa toute première compétition internationale dans le cadre de l’Invitation internationale sur courte piste, du 6 au 8 décembre.

Pour l’occasion, les meilleurs patineurs et patineuses, autant de niveau junior que senior, de l’Irlande, de l’Islande, des Pays-Bas, de l’Angleterre et des États-Unis étaient venus se mesurer à l’élite canadienne.

La patineuse de 14 ans du club Les Satellites d’Alma a d’ailleurs très bien fait face aux meilleures. Dans la course de 500 m, elle a terminé en 37e position sur 60. Lors du 1 000m, 34e sur 60, puis au 1 500m, 38e sur 60.

Il s’agit de résultats au-dessus des attentes, alors qu’elle était classée 48e sur les 60 patineuses présentes.

« Je ne m’attendais pas à faire des tops 30 dans chacune des courses. Je croyais que j’allais me finir entre 45 et 60e. J’ai réussi à faire mieux et même améliorer mon classement général dans une grosse compétition, ce qui n’est pas facile », raconte Anaée, visiblement fière d’elle.

Première

Comme mentionné plus haut, il s’agissait d’une première expérience internationale pour la patineuse de 14 ans. Celle qui était la cadette lors de l’évènement n’est pas près d’oublier ce moment, d’autant plus qu’elle y a appris beaucoup de choses.

« J’étais vraiment heureuse d’y aller et ça m’a permis d’aller chercher de l’expérience.  J’étais quand même assez stressée, puisqu’il y avait des filles vraiment fortes qui sont sur l’équipe canadienne et même des filles qui ont fait plusieurs fois les Olympiques », mentionne-t-elle, les yeux brillants.

Elle ajoute avoir appris au niveau technique ainsi que sur ce qui lui manque pour aller rivaliser sérieusement avec ces grosses pointures du patin de vitesse courte piste.

Futur prometteur

« On a eu de beaux commentaires des gens là-bas, qui étaient surpris quand on leur disait qu’elle n’a que 14 ans. Ils disent qu’elles à un gros potentiel. Moi je le sais, mais je suis son père, je suis biaisé. Mais quand les autres, que tu ne connais pas et qui ne la connaissaient pas, te le disent, c’est vraiment l’fun », indique son père, Sabin Lapointe.

Âgée d’à peine 14 ans, Anaée Lapointe a un brillant avenir devant elle. Présentement, elle compétitionne sur le Circuit élite québécois et sur celui de la Coupe Canada junior. Avec sa détermination et sa force de caractère, elle réussit à se maintenir dans le top 3 canadien des meilleures patineuses de son âge.

Son objectif est d’intégrer le CRCE à Montréal, une école de patin où seuls les meilleurs au Québec sont invités, tout en poursuivant ses études.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des