Plongée sous-marine : Une activité mystérieuse au Lac-Saint-Jean

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Plongée sous-marine : Une activité mystérieuse au Lac-Saint-Jean
DCIM101GOPRO

La plongée sous-marine est un secret bien gardé au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais d’ici deux à trois ans, le propriétaire de l’école de Plongée M&M, Maxime Dallaire, compte bien donner un maximum de visibilité à cette activité.

Si la discipline demeure méconnue dans la région, c’est en partie dû au fait que ceux qui la pratique le font par passion et non pas dans le contexte rémunéré, comme l’explique Maxime Dallaire.

« J’ai un autre emploi à temps plein, donc je n’ai pas nécessairement beaucoup de temps à consacrer à développer et faire de la visibilité à la plongée. Ceux comme moi qui s’impliquent dans la plongée mettent plus leurs énergies dans leur école », dit-il.

Par exemple, sur un site comme Scubapedia, qui répertorie les lieux de plongée au Québec, de même que les écoles et les clubs, on ne retrouve que six lacs autour du Lac-Saint-Jean.

Pourtant, l’avantage majeur de la région pour la plongée sous-marine se situe dans sa quantité de plans d’eau.

« Il y a énormément d’endroits qui ne sont pas répertoriés dans lesquels je plonge. C’est donc un devoir pour moi, lorsque j’aurai pris ma retraite, de les documenter. Je serai prêt à travailler sur plein de projets », ajoute Maxime.

Popularité

Beaucoup de plongeurs sont toutefois formés dans la région. Par année, c’est environ 75 nouveaux plongeurs qui sont certifiés, mais seulement une centaine demeure réellement active au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Les gens veulent que ce soit comme dans le sud, que l’eau soit chaude, que l’eau soit claire et qu’il y ait beaucoup de poissons, mais ce n’est pas le cas dans la majorité des lacs ici », explique le président de Plongée M&M.

Il indique d’ailleurs vouloir travailler à garder plus de plongeurs actifs lorsqu’il s’y mettra sérieusement dans les prochaines années.

Lacs exceptionnels

Outre les carrières de pierres, deux endroits se démarquent au Lac-Saint-Jean pour la plongée sous-marine.

« Le plus bel endroit, c’est le lac Clair à Saint-Ludger-de-Milot, lance Maxime Dallaire. C’est vraiment exceptionnel, il y a des épaves coulées sous l’eau, il y a un sentier sous-marin aménagé pour les plongeurs afin qu’ils voient tout ce qu’il y a à voir. Il y a même un avion et un abri sous-marin dans lequel on peut entrer et avoir une petite conversation sous l’eau. »

L’autre endroit, c’est le lac Vouzier, à Métabetchouan-Lac-à-La-Croix, où il se fait de la plongée depuis plus de 40 ans.

« Il y a quelques structures à voir, mais son principal attrait, c’est son bassin de brochets. Vraiment, c’est la place pour voir ces poissons-là », conclut Maxime Dallaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des