Un contrat en Europe pour Samuel Harvey 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Un contrat en Europe pour Samuel Harvey 
(Photo : Courtoisie)

Direction l’Europe pour le gardien de but Samuel Harvey. Le natif d’Alma a accepté un contrat d’une saison avec le HC Bolzano Foxes, en Italie, dans la Ice hockey League (IHL). 

À 24 ans, il s’agira d’une première expérience pour Samuel Harvey en Europe, lui qui a passé les deux dernières saisons entre la East Coast Hockey League (ECHL) et la Ligue américaine de hockey (LAH).  

Pour Harvey, cette opportunité en Europe représente un pas de plus dans le cheminement de sa carrière professionnelle.  

« Ça va être un beau défi d’aller jouer là-bas, dans la ligue d’Autriche. C’est du hockey de haut niveau, plusieurs anciens joueurs de la LNH y jouent. En m’en allant jouer là-bas, ça me fait passer à un niveau de jeu supérieur encore. Plutôt que de revenir jouer dans la ECHL, je m’en vais dans une ligue où le niveau de jeu est encore plus élevé, donc c’est une belle opportunité », explique-t-il.  

L’Almatois indique par ailleurs qu’il avait reçu des offres d’équipes de la LAH, mais un vent de changement s’avérait nécessaire pour lui afin de continuer sa progression.  

« Ici en Amérique du Nord, je voyais comment les choses se dirigeaient pour moi, et j’avais besoin d’un nouveau défi. J’ai envie d’aller faire mon nom en Europe. Et c’était une belle opportunité aussi pour ma femme et moi de vivre cette expérience-là. En Italie en plus, je ne pense pas que ça va être désagréable », ajoute-t-il en riant.  

Retour possible 

Même s’il est conscient de ne pas prendre le chemin le plus facile, Samuel Harvey ne fait pas une croix sur son rêve d’atteindre un jour la LNH.  

Mais à 24 ans, il ne se met toutefois pas la tête dans le sable.  

« Je sais que je ne suis plus un espoir avec un potentiel incroyable rendu à mon âge. Mais pour moi, c’est important de continuer quand même et de travailler fort. J’y vais une étape à la fois. En allant en Europe, je grimpe dans une ligue plus forte, et j’ai l’intention de continuer de gravir les échelons, tranquillement, mais sûrement. »  

Au moment d’écrire ces lignes, Samuel Harvey était en attente de son visa de travail. Dès qu’il l’aura obtenu, il s’envolera rejoindre ses nouveaux coéquipiers en Italie.  

« Ensuite, on verra comment se passera la saison. Au terme de l’année, je vais regarder les opportunités devant moi et décider ensuite quelle est la prochaine étape. » 

Partager cet article