Un « snowpark » en plein coeur du centre-ville

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Un « snowpark » en plein coeur du centre-ville
Directement au centre-ville d’Alma, les amateurs de planche à neige peuvent s’amuser sur un parcours urbain. (Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

En plein cœur du centre-ville d’Alma, un petit groupe de jeunes ont monté un parc à neige (snowpark), une attraction qui attire bien des amateurs de planche à neige.

C’est un groupe d’environ cinq jeunes d’âge secondaire qui ont aménagé en majeure partie ce parcours urbain, tout juste à côté du Dooly’s.

« Ils étaient peut-être quatre ou cinq jeunes à venir faire de la planche à cet endroit après l’école. Ils arrivaient avec leurs pelles, ils se sont fait un petit jump, des modules », explique Jeffrey Chenard, le propriétaire du Dooly’s, qui a embarqué dans le projet afin d’encadrer les planchistes et améliorer l’endroit.

« C’était surtout important d’encadrer le projet et s’assurer que ça ne cause aucun problème. Il s’agit quand même d’un terrain privé, donc on a vérifié auprès de la propriétaire Chantale Privé que ça ne dérangeait pas. Au final, avec Lettrage Flash, on a mis de l’affichage pour indiquer qu’on n’est pas responsable des accidents. »

L’encadrement permet également d’éviter qu’il y ait de trop gros rassemblements de jeunes pour éviter les accidents et pour faire respecter les mesures sanitaires.

Le contrôle se fait assez bien selon Jeffrey Chenard. Dans une seule journée, une vingtaine de personnes peuvent passer dévaler le parc à neige.

« On a même vu des parents venir avec leur tout petit leur apprendre à faire de la planche à neige. »

Encore mieux

L’un des objectifs de Jeffrey Chenard, en s’impliquant avec le groupe de jeunes, était également d’améliorer l’endroit, le rendre encore plus amusant.

« On a Wapiti Déneigement qui nous a apporté de la neige, et on a Pelouse O Max qui est venu avec un tracteur pour faire des jumps. Aussi, on a ajouté des petits éléments, comme un garde en métal pour que les jeunes puissent glisser dessus avec leur planche. »

Jeffrey Chenard souligne cependant que l’endroit n’est pas en place pour nuire aux centres de ski.

« Les parcs urbains sont un concept qui a beaucoup de succès et qui attire toujours beaucoup les jeunes, surtout en temps de COVID. Le groupe de jeunes ici a seulement voulu s’amuser et on s’est assuré de rendre le tout le plus conforme possible. »

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires