Une Académie de basketball francophone au Collège d’Alma

Dès septembre prochain, le Collège d’Alma offrira aux jeunes espoirs du basketball québécois un centre d’excellence francophone en basketball où les jeunes pourront bénéficier d’un encadrement pédagogique rigoureux et de qualité tout en leurs permettant d’atteindre le summum dans cette discipline sportive.

Depuis cinq ans, le basketball connaît une popularité grandissante au Lac-Saint-Jean. Une structure de développement est en place sur le territoire de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean qui permet à des jeunes des écoles primaires de développer des affinités avec ce sport. Le Collège d’Alma est représenté au niveau Collégial AA par la formation des Jeannois, dont les joueurs s’impliquent activement lors des camps de perfectionnement offerts chaque année.

Ces camps de perfectionnement ont des répercussions tangibles au niveau des inscriptions chez les jeunes. En 2011-2012, les inscriptions au minibasket ont doublé au niveau primaire. Un club-école est en place à l’école secondaire Jean-Gauthier et une formation évolue sur le circuit civil du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’Académie de basketball du Collège d’Alma prend exemple de modèles que l’on peut retrouver aux États-Unis. Le but du programme est de former à terme, des joueurs avec une technique parfaite, en forme physique optimale, et avec toutes les compétences nécessaires au basket.

« Le principe est de permettre aux jeunes de profiter à la fois d’un encadrement scolaire sur place et des facilités offertes par le Collège d’Alma pour s’entrainer intensivement dans leur discipline de prédilection. L’objectif principal pour les élèves athlètes qui participeront à l’Académie sera l’obtention d’un diplôme d’études collégiales, sans pour autant mettre de côté leur ambition sportive. Le Collège d’Alma est l’établissement tout désigné pour accueillir un tel centre d’excellence en basketball », soutient le directeur général du Collège d’Alma, Bernard Côté.

Cheminement

Ce projet d’un centre d’excellence francophone en basketball a été présenté par à l’ancienne direction du Collège d’Alma. Le nouveau directeur Bernard Côté a donné suite au projet proposé par Steeves Simard, conseiller à la vie étudiante et par Simon Leblanc, appariteur en loisirs et entraîneur de la formation des Jeannois du Collège d’Alma de la ligue collégiale AA. Celui-ci a également été entraîneur pour la formation élite Québec United.

La première cohorte de l’Académie de basketball devrait attirer plus d’une trentaine de joueurs. Au niveau secondaire, huit joueurs ont confirmé leur inscription. L’Équipe élite qui portera les couleurs des Jeannois sera formée principalement de jeunes espoirs du basketball québécois qui jouent présentement pour le club Québec United. Ces joueurs affrontent déjà les meilleures formations du niveau AAU des États-Unis et de l’Ontario.

« L’équipe va jouer ses matchs dans la ligue de Toronto dans laquelle on y retrouve également des formations de la Nouvelle-Écosse et des provinces de l’Atlantique depuis l’extension de cette ligue. Une fois par mois, l’équipe se déplacera aux États-Unis pour y disputer des tournois. Pour la première année, nous avons réussi à obtenir une entente qui garantira la présentation de deux tournois à Alma pendant l’année. On prévoit qu’une quinzaine d’équipes d’envergure nord-américaine pourraient participer à ces événements », précise Simon Leblanc.

« Avec l’implantation de l’Académie de basketball, le sport servira de motivation aussi bien sur le plan scolaire que personnel. L‘éloignement permettra aux jeunes de se concentrer davantage sur leurs études et leur entraînement. Le Collège d’Alma a pu compter sur l’appui de plusieurs partenaires pour mettre en place un tel programme comme la Ville d’Alma et la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, ainsi que de nombreux commanditaires dont Nutrinor et le Conseil interordres du Saguenay-Lac-Saint-Jean », de conclure le directeur général du Collège d’Alma.

Se démarquer des autres cégeps

« On sait fort bien que le projet ne fait pas que des heureux. Le calibre de jeu des Jeannois sera sans doute différent, mais d’autre part si l’on n’essaye rien, on demeure condamné à rester un petit cégep avec peu de moyens et à seulement offrir du sport récréatif. Au Québec, 36 cégeps ont fait un virage sport pour essayer de se démarquer et attirer de la clientèle. Au départ, l’Académie est un projet pilote pour les joueurs de basketball masculin, mais il n’est pas exclu que si le projet va bien, les filles puissent être incluses. Mais l’un des objectifs de la nouvelle organisation est de rattacher les jeunes aux études et de nourrir grâce au sport leur aspiration à l’école », souligne Simon Leblanc.

Lors du dernier match de la saison régulière des Jeannois, on avait remarqué la présence de parents et de joueurs qui éventuellement étaient intéressés par le projet du Collège d’Alma. À ce moment, la direction du Collège avait rencontré cette délégation d’une trentaine de personnes pour leur montrer les avantages à s’inscrire à la nouvelle Académie de basketball. De toute évidence, cette rencontre a été fort probante.

Partager cet article