Une entente avec l’Oasis qui sera bénéfique

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Une entente avec l’Oasis qui sera bénéfique
Les maires de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et de Saint-Gédéon, André Fortin et Émile Hudon, aux côtés du propriétaire de l’Oasis, Patrick Ouellet. Ils ont concrétisé l’entente de partenariat en se réunissant sur place le 25 janvier dernier. (Photo : courtoisie)

C’est maintenant officiel, les municipalités de Saint-Gédéon et de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix se sont entendues avec le village récréotouristique l’Oasis afin d’améliorer l’offre de services des sentiers Belle-Rivière dans le secteur du Banc-de-Sable.

Ainsi, depuis le début janvier, les amateurs de ski de fond, de raquettes et de fatbike, peuvent se stationner gratuitement à l’Oasis afin d’accéder aux 35km de sentiers.

« Les pistes à cet endroit existent depuis environ 40 ans. Depuis toujours, les deux municipalités qui gèrent les sentiers avaient une entente avec le 3e Chemin du Banc-de-Sable afin de permettre aux gens de s’y stationner et d’accéder aux sentiers. Mais la popularité grandissante de ces pistes nous a poussés à revoir le tout », explique la technicienne sportive de Saint-Gédéon, Sabrina Harvey.

En effet, les sentiers Belle-Rivière ont connu une hausse d’achalandage dans les dernières années. Il n’était pas rare de voir une vingtaine de véhicules stationnés dans le 3e Chemin, nuisant à la quiétude et la sécurité du voisinage. De plus, plusieurs utilisateurs des sentiers se stationnaient à la Boca, de l’autre côté de la route 169. Traverser la route régionale pouvait être dangereux.

Il est d’ailleurs important de souligner que cette entente permettra également de continuer d’offrir la gratuité aux nombreux kilomètres de sentiers.

Développer le secteur

L’entente avec l’Oasis permettra également de développer davantage le secteur.

« Quand nous avons approché le propriétaire, Patrick Ouellet, il a immédiatement sauté à pieds joints dans le projet. L’Oasis vise beaucoup la clientèle plein air, donc c’était naturel de collaborer ensemble. »

Sabrina Harvey ajoute : « Ça va donner un nouveau souffle au secteur. L’Oasis en est à sa première année d’opération et Patrick a certainement plein de projets. On va donc évoluer ensemble, avec ses idées, ses désirs. On est certain que Patrick va rendre l’endroit très dynamique. »

Pour la prochaine année, la technicienne sportive mentionne que l’objectif sera de consolider cette nouvelle entente. Des changements d’habitudes des utilisateurs devront s’opérer, eux qui ont la coutume de se stationner au 3e Chemin et d’accéder aux sentiers de cet endroit.

« Ensuite, on pourra commencer à organiser de plus en plus d’évènements et bonifier l’offre de services. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires