Une structure uniforme pour le dek hockey junior au Lac-Saint-Jean 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Une structure uniforme pour le dek hockey junior au Lac-Saint-Jean 
(Photo : Archives)

Le dek hockey poursuit son développement dans la région. L’entreprise Dek-ô-Lac, gérée par Yohann Gagné, s’occupe maintenant de structurer tout le volet junior au Lac-Saint-Jean. Une nouvelle ligue fait d’ailleurs son arrivée à Alma.  

« Ça fait six ans maintenant que l’entreprise est en fonction. Au départ, on s’occupait seulement du dek à Saint-Nazaire et Hébertville, mais depuis l’an passé, on s’implique aussi dans le dek à Saint-Prime. Cette année, on gère maintenant Alma et Dolbeau-Mistassini également », commente le propriétaire de Dek-ô-Lac, Yohann Gagné. 

Il ajoute : « Notre but est vraiment de travailler la structure du dek hockey junior au Lac-Saint-Jean. On veut offrir des ligues de qualité et du même standard partout et offrir un bon encadrement aux jeunes. Et ce sont les jeunes qui joueront éventuellement dans les ligues seniors, donc on veut bien les développer et créer une bonne base de joueurs. » 

Ainsi, cette saison dans la MRC Lac-Saint-Jean-Est, les joueurs pourront s’inscrire dans la ligue réunissant Alma et Saint-Nazaire, ou la ligue d’Héberville.  

École de hockey 

L’entreprise développera son offre pour son École de dek hockey qui, jusqu’à maintenant, n’avait lieu qu’à Saint-Prime.  

« Cette année, on veut aussi faire une école à Hébertville et à Dolbeau-Mistassini. C’est un gros évènement qui fonctionne beaucoup. On a toujours des invités, comme des joueurs de la LHJMQ ou même de la LNH qui viennent. Par exemple, l’an dernier, Antoine Roussel est venu jouer et pratiquer avec les jeunes. Ils apprennent beaucoup de ces moments-là, ils s’amusent beaucoup aussi et c’est le but du programme. » 

Membership 

La saison se présente bien pour ce qui est du nombre d’inscriptions pour les ligues de la MRC. Au début mai, on comptait déjà un total de 650 inscriptions.  

« On aimerait aller chercher un peu plus de membres dans le secteur nord surtout, comme Sainte-Monique par exemple, mais c’est déjà très bien jusqu’à maintenant. D’avoir déjà autant d’inscriptions alors que c’est nouveau à Alma, on est content. » 

Il est toujours possible de s’inscrire. Les informations sont disponibles sur la page Facebook de Dek-ô-Lac.  

Partager cet article