Vingt-cinq embarcations au départ de la course Festirame

Vingt-cinq embarcations au départ de la course Festirame
LES PRÉSIDENTS MARTIN Côte et Michel Tremblay

La trente-quatrième édition de la course de chaloupe à rames sera présentée le samedi 14 juillet avec la participation de vingt-cinq embarcations.

En 2004, cette discipline a connu une importante modification en transformant les trios en duo. En nouveauté cette année, le comité organisateur du Circuit régional de chaloupe à rames (CRCR) a introduit les avirons de mer à un rameur et en classe « féminine » et à deux rameuses, chez les dames.

Onze équipes masculines en chaloupe à rames et 6 équipes féminines en chaloupe à rames seront au départ sous le pont de Desbiens. Viendront s’ajouter cinq équipes masculines à un seul rameur et trois équipes féminines à deux rameuses. Des départs distincts seront donnés à 9 h pour la classe « féminine », 8 h 30 pour la classe « aviron » et à 10 h pour les équipes de la classe « masculine ».

Aviron de mer

Lors de la rencontre de presse pour annoncer les activités du Drôle de Week-end et de Festirame, l’organisation du CRCR a profité de l’occasion pour présenter le nouvel aviron de mer, une embarcation appelée à remplacer à plus ou moins long terme, les chaloupes à rames encore utilisées par la majorité des équipes de compétition de chaloupe à rames. D’un poids d’à peine 26 kilos les avirons de mer peuvent être aisément manipulés par un ou deux rameurs. Des tests réalisés l’an dernier ont démontré une stabilité étonnante de ces embarcations sur les eaux du lac Saint-Jean et ce, même en période de fortes vagues. Au cours de la dernière année, Festivalma a investi quelque 14 000 $ pour faire l’achat de quatre embarcations. Le Club d’aviron d’Alma, le Ville d’Alma et l’Association québécoise d’aviron se sont également impliqués pour l’acquisition de dix autres avirons de mer. Pour le président du CRCR, Martin Côte, ces nouvelles embarcations vont certainement donner un souffle nouveau à la course de Festirame. « Depuis plusieurs années, Festirame cherche à attirer des gens de l’extérieur de la région à l’épreuve sur le lac Saint-Jean. Avec les nouvelles embarcations d’avirons de mer et les contacts de Michel Tremblay, président du Club d’aviron d’Alma, il est indéniable qu’on verra s’inscrire un jour des équipes de l’extérieur. Ce dernier nous assure qu’il a déjà eu des discussions avec des personnes intéressées par l’événement. De concert avec l’organisation de Festirame, nous cherchons à développer ce volet complémentaire à la chaloupe à rames avec comme objectif de réunir sur le lac Saint-Jean quelque 35 embarcations pour souligner le 35e anniversaire de Festirame », de conclure le président du CRCR.

Partager cet article