William Maltais-Pilote atteint ses objectifs

Par Laurie Fortin
William Maltais-Pilote atteint ses objectifs

William Maltais-Pilote cumule les succès au cours des dernières semaines.

VELO DE MONTAGNEEn mettant la main sur deux titres, William Maltais-Pilote s’est grandement démarqué lors du Championnat québécois de vélo de montagne qui a eu lieu la fin de semaine dernière à Sherbrooke. Le cycliste de la catégorie minime est arrivé en tête des catégories sprint et cross-country.

Du haut de ses 14 ans, le jeune homme s’exprime avec beaucoup d’aplomb et est fier de l’atteinte de ses objectifs.

«J’ai beaucoup travaillé cet hiver pour arriver préparé», confie-t-il.

Malgré une chute survenue durant les qualifications de l’épreuve du sprint, il a réussi à garder son calme lors de la finale pour prendre le 1er rang. Pour sa 3e année en vélo de montagne, il consacre de nombreuses heures à l’entraînement.

«Je m’entraîne beaucoup pour performer. Le vélo de montagne me permet de me dépasser. C’est plus qu’un sport, c’est un mode de vie», lance celui qui a été initié à ce sport par son parrain.

Le championnat québécois reflète à merveille la saison brillante qu’il poursuit jusqu’à maintenant. Autant en provincial qu’en régional, William Maltais-Pilote a remporté 13 médailles dont 12 d’or. Il a obtenu ces titres lors de compétitions de vélo de montagne ainsi que de route.

«C’est digne de mention et c’est un jeune qui a le goût du défi», de lancer Jude Dufour, entraîneur-chef du Club Cyclone, en ajoutant que le jeune homme a aussi été sélectionné pour les jeux du Québec en cyclisme sur route.

De beaux exemples

Pour William Maltais-Pilote comme pour bien des jeunes du Club Cyclone, avoir comme des athlètes comme Léandre Bouchard les motive au plus haut point.

«Ce sont de bons exemples Léandre, Emmanuel, Jean-Daniel, Samuel et ça nous encourage à essayer de faire comme eux», lance le jeune homme secondé par l’entraîneur-chef du club, Jude Dufour. «Léandre amène dans ses sillons des choses qu’on ne croyait pas possibles. Ça contamine de façon vraiment positive les jeunes et leur montre que c’est possible de se développer en région.»

Pour connaître les résultats des autres cyclistes, vous pouvez consulter cet article.

Partager cet article