Yannick Guay se dirige vers une carrière d’entraîneur

Par Normand Simard
Yannick Guay se dirige vers une carrière d’entraîneur
YANNICK GUAY : il tronque les bâtons pour éduquer et diriger les jeunes hockeyeurs

Yannick Guay d’Alma qui a connu une belle carrière comme hockeyeur, de l’atome au senior AAA, pendant près de 15 ans, se dirige allègrement vers une carrière d’entraîneur. Et il compte bien gravir les échelons le plus rapidement possible.

En entrevue, en début de semaine, l’ex-hockeyeur des Bêtes Noires a indiqué que son expérience avec l’équipe d’éducateurs en Sports-Études-hockey, à la poly d’Arvida, l’avait convaincu que le coaching était sa voie.

Il a mentionné avoir beaucoup appris à ce volet Sports-Études aux côtés d’hommes de hockey comme Luc Boudreault. Et, avec ce dernier, il a dirigé, au cours de la dernière saison, la formation des Espoirs « bantam AA » du Saguenay qui ont pignon sur rue au Foyer des loisirs d’Arvida. D’ailleurs, le staff d’entraîneurs de cette équipe, comprenant Yannick Guay, a reçu, en avril dernier, le titre d’entraîneurs de l’année, au sein des 11 formations AA et AAA de l’Est du Québec. « J’ai adoré ma première expérience en coaching et j’ai beaucoup appris de Luc Boudreault, l’entraîneur-chef, que j’admire beaucoup dans ce qu’il fait. Je sais maintenant que je vais me diriger vers le coaching et que j’entends bien profiter de toutes les opportunités qui me seront offertes. Je poursuivrai, avec les Espoirs, l’an prochain et je compte bien gravir les échelons, les années subséquentes », a fait part Yannick Guay.

Venant d’avoir 26 ans, Yannick Guay complètera, de septembre à décembre, sa dernière session à l’Uqac pour l’obtention de son baccalauréat en éducation physique et santé, un nouveau cours d’une durée de quatre ans.

Au cours de la dernière année, il a fait beaucoup de suppléances à la Commission scolaire du Lac Saint-Jean et il espère bien, les études terminées, pouvoir mettre à profit ses compétences et son dynamisme dans l’éducation physique des jeunes dans la région.

Toutefois, il n’a pas fermé la porte pour s’expatrier si une opportunité s’offrait dans d’autres régions.

Dans les prochains jours, Yannick se rendra aux États-Unis, au plus gros tournoi bantam sur la planète. Deux de ses joueurs qui évoluaient avec les Espoirs, Jérémie Vigneault et Joé Martel, font partie de l’équipe de l’Est du Québec et il sera présent pour les voir à l’œuvre et les seconder.

553a

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires