Un amour qui a du chien!

Un amour qui a du chien!

ANIMAUX. Mireille Girard est une véritable passionnée du traîneau à chien. Grâce à Inukshuk, Yukie, Taïga et Daco, elle profite de l’hiver. Un plaisir partagé, car ses Huskies sibériens lui rendent bien tout l’amour et l’affection qu’elle leur donne.

Finaliste régionale du concours Marchand de rêves, qui a eu lieu en novembre, Mireille souhaite offrir un environnement quatre saisons qui pourrait s’adapter au besoin de ses chiens, mais également à ses besoins à elle.

« J’ai toujours été une véritable passionnée des Huskies. Je me souviens que mon père m’amenait voir l’arrivée du Défi du lac au Chalet des loisirs de Sainte-Hedwidge. Il y a même des années où les participants passaient sur le lot à bois de mon père. J’y ai participé également en 2003 avec un chien. Ma passion a évolué. Aujourd’hui, Daco, Yukie et Taïga m’accompagnent lors de mes sorties en traineau. Inuk a des problèmes avec ses pattes ce qui l’empêche de participer à nos aventures. Par contre, il a le privilège de faire des promenades en tête à tête avec moi », souligne la fière propriétaire.

Une expérience troublante

Il y a deux ans, Mireille Girard a vécu une expérience qui la hante encore aujourd’hui. Ses deux chiennes Lou et Laouna ont quitté leur enclot. Elles ont été retrouvées quelques jours plus tard, non sains et saufs, mais abattus à bout portant.

« J’ai eu de la difficulté à passer à travers cette épreuve. Encore aujourd’hui, je n’ai pas la tranquillité d’esprit. Je crains toujours que mes chiens quittent leur enclos et ne reviennent plus. C’est ma phobie. Je souhaite que mon projet de rénovation se réalise. Le fait de m’avoir racheté des chiens a comblé le vide. Aujourd’hui, les choses vont mieux. Je suis même prête à faire l’ajout d’un cinquième. Par contre, cette fois-ci, je veux un chien adulte. Un leader qui est prêt à travailler en équipe », explique-t-elle.

Un projet en plusieurs étapes

Mireille souhaite agrandir et grillager l’enclot de ses huskies. Pour ajouter un peu de luxe à leur confort, elle aimerait installer à l’extrémité du terrain une petite cabane éclairée et chauffée, où elle pourrait placer le congélateur pour la nourriture des chiens, mais également un accès pour qu’ils puissent s’abriter.

« Je voudrais qu’on ait notre espace à nous. On leur permet de rentrer parfois dans la maison, mais ce n’est pas toujours possible. Un petit coin pour passer du temps avec eux. La majorité de mes décisions, je les prends en fonction de mes projets. Nous avons acheté la maison, car le terrain convenait à mon désir d’avoir plusieurs chiens », explique Mireille.

Prolonger l’abri extérieur afin de leur offrir un toit supplémentaire fait partie du projet. De plus, l’installation d’une grande vitrine permettant d’avoir toujours un œil sur les chiens serait bien.

« J’adore passer du temps à observer leurs comportements. J’aime les voir interagir. Ma cour arrière est leur enclos. C’est la première chose que je regarde en me levant le matin. Ils me fascinent », explique.

Malgré le fait qu’elle n’ait pas remporté le concours, Mireille Girard souhaite bien réaliser son projet petit à petit. Elle espère que son fils âgé de 9 mois partagera cette même passion et que son conjoint continuera de l’épauler comme il le fait actuellement.

Poster un Commentaire

avatar