Quand des élèves décident de laisser leur trace !

Quand des élèves décident de laisser leur trace !

FRESQUE UNIQUE. Fréquenter une école, c’est bien. Y laisser sa trace sous la forme d’une fresque unique qui enjolivera à jamais le centre social de l’établissement, c’est encore mieux.

C’est l’expérience exaltante qu’ont vécu une dizaine d’élèves de la classe dérogation 15-16 de l’école secondaire Camille-Lavoie, dans le cadre d’un projet de mobilisation en persévérance scolaire.

Il s’agit en fait d’un heureux partenariat entre le Carrefour jeunesse-emploi et le milieu scolaire qui a permis de réaliser avec les élèves de ce groupe cette fresque.

L’idée d’origine d’une démarche artistique avec le soutien de Pascal Bouchard, artiste multidisciplinaire, a fait en sorte que tous les élèves ont participé à la création. À partir de taches de café et des gribouillis, les élèves ont extrait des symboles, des dessins et diverses formes qui ont donné naissance à cet héritage culturel unique.

« Avoir côtoyé Pascal, m’a permis de connaître un domaine qui mettait inconnu. Je ne suis pas du tout artistique mais je me suis impliqué à 120% dans ce projet et j’ai un sentiment d’appartenance à cette fresque qui restera au cœur de notre école », souligne Dominik Pilote, porte-parole des élèves ayant contribué au projet.

Rappelons que IDEO s’adresse aux élèves de 15-17 ans qui désirent travailler au niveau de leur motivation scolaire. C’est dans ce cadre que l’intervenante a permis aux élèves de vivre une réussite.

« Une des raisons majeures de démotivation scolaire est que les élèves ne s’associent pas à leur école. Ils ont, pour certains, vécu des expériences négatives. Se sentir bien dans son milieu est une clef de la motivation. Par la réalisation de plusieurs petits projets, ils se sont rapidement engagés dans leur école. Le groupe a su créer une ambiance où c’est agréable de se retrouver, c’est une équipe. Nous avons également vu des améliorations au niveau des présences en classe et de leur engagement académique », ajoute Claudia Boudreault, intervenante IDEO.

Partager cet article