Centre de Femmes Aux Quatre-Temps: bien plus qu’un centre d’aide

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Centre de Femmes Aux Quatre-Temps: bien plus qu’un centre d’aide
Actif depuis 1983, le Centre de Femmes Aux Quatre-Temps a dévoilé dernièrement un nouveau logo. (De gauche à droite : Louisa-Maria da Silveira, intervenante; Nathalie Lapointe, directrice générale et Geneviève Savard, intervenante). (Photo : Trium Médias – Julien B. Gauthier)

Le Centre de Femmes Aux Quatre-Temps, situé à Alma, n’est pas uniquement ouvert aux femmes qui rencontrent des problèmes. Bien au contraire, il s’agit d’un véritable lieu de partage, d’échange et d’écoute.

Selon sa directrice générale Nathalie Lapointe, l’organisation gagnerait à être connue davantage. Même s’il a été fondé en 1983, plusieurs mythes perdurent à son égard.

« Contrairement à la croyance, n’est pas un lieu d’hébergement, ou encore un lieu uniquement ouvert aux femmes qui subissent de la violence conjugale. Qu’elles aient des problèmes financiers, vivent une séparation, besoin d’accompagnement ou simplement besoin de discuter, nous sommes là pour elles », explique-t-elle.

De 8h30 à 16h30, les femmes de 14 ans et plus peuvent cogner à la porte de l’organisme et avoir accès aux services sans rendez-vous. Il est également possible de prendre rendez-vous, peu importe l’heure.

« C’est confidentiel. Nous n’ouvrons pas de dossiers sur qui que ce soit. Nous effectuons beaucoup de référencement, nous offrons de l’écoute, de l’accueil, des conseils sur toutes sortes d’enjeux qu’elles peuvent vivre. Souvent, nous sommes complémentaires à d’autres organismes offerts aux femmes, dont celles qui souffrent de violence conjugale. »

Services

L’organisme possède trois volets d’accompagnement. Le premier consiste à offrir des services individuels en personne ou par téléphone, dépendamment des besoins.

Le second consiste à offrir une approche de groupe. Des formations portant sur plusieurs thématiques, par exemple, le lâcher-prise et la croissance personnelle ont lieu. Des activités de création artistique sont également offertes, dont de la peinture sur toile.

Enfin, le troisième volet concerne l’action collective. Dans une optique sociopolitique, les participantes sont conscientisées sur les inégalités sociales qui les touchent. Elles sont amenées à réfléchir sur la manière dont elles peuvent changer les lois.

Nouvelle image

Le Centre de Femmes Aux Quatre-Temps vient tout juste de dévoiler son nouveau logo, une peinture réalisée par l’artiste Sonia Maltais.

Son œuvre est inspirée de quatre mots clés qui correspondent aux quatre temps de vie d’une femme : la jeunesse, la croissance, la réalisation et la sérénité.

Partager cet article