Capitation 2022: des dons qui font toute la différence

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Capitation 2022: des dons qui font toute la différence
équipe de la Fabrique Saint-Joseph espère que la population répondra positivement à la capitation.q (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey-Simard)

Dans la cadre de sa capitation annuelle, la paroisse Saint-Joseph sollicitera la contribution financière de ses membres durant la semaine du 2 mai prochain.

« Ça représente 60% des revenus de la fabrique. La capitation nous permet de couvrir nos dépenses courantes, c’est-à-dire le salaire des prêtres, des agents de pastorale, des sacristains et des secrétaires, mais aussi les coûts liés à l’entretien de nos bâtiments », souligne d’emblée André Bergeron, président du conseil de fabrique de la paroisse Saint-Joseph, laquelle englobe également les secteurs Saint-Jude et Saint-Pierre.

Encore cette année en raison de la pandémie, c’est par la poste que seront distribuées les lettres de capitation, tandis que celles-ci sont normalement remises en personne par des bénévoles.

« Cette méthode-là avait la particularité d’offrir un contact plus personnel avec les gens. On pouvait récupérer environ le tiers des 8500 enveloppes lorsqu’elles étaient distribuées par des personnes. Par la poste, c’est un peu moins », précise André Bergeron.

Or, ce dernier rappelle que malgré une perte de popularité, les services de l’Église demeurent régulièrement sollicités par plusieurs citoyens, d’où l’importance de les financer convenablement.

« On pense que ça reste important de maintenir nos communautés chrétiennes vivantes et en bonne santé financière. Il y a toujours des personnes, même parmi les plus jeunes, qui sont désireuses de faire baptiser leurs enfants, de se marier à l’église ou encore de vivre la perte d’un être cher à travers une célébration religieuse. »

Partager cet article