La demande en aide alimentaire en forte hausse

Photo de dhudon
Par dhudon
La demande en aide alimentaire en forte hausse
Yanick Soumis, directeur général de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean, s’attend encore une fois à une forte demande en aide alimentaire pour l’année 2023. (Photo : Trium Médias - Denis Hudon)

La banque alimentaire Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean n’aura jamais reçu autant de demandes d’organismes pour de l’aide alimentaire. Le dépannage alimentaire dans la dernière année a augmenté de 42 % et l’année 2023 s’annonce encore plus difficile, du moins pour le premier trimestre, considérant le ralentissement économique anticipé.

Yanick Soumis est directeur général de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« La demande est sans cesse croissante. On vient en aide à plus de 8 000 personnes par mois, tous services confondus (soupes populaires, popotes roulantes, etc.), à raison de 36 850 demandes d’aides alimentaires par mois. À l’échelle d’une année, ça représente plus du tiers de la population régionale. Nous aidons beaucoup de personnes par le biais de nos organismes membres, mais on ne répond pas à 100 % des besoins ».

Quelque 30 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire sont des enfants.

Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean fait la récupération des produits invendus, l’entreposage et la distribution des denrées alimentaires. Ces dons proviennent d’environ 80 fournisseurs, comme les marchés d’alimentation, mais aussi des agriculteurs et des donateurs corporatifs. Ces denrées sont redistribuées à quelque 90 organismes qui apportent ainsi de l’aide alimentaire aux personnes dans le besoin de leur communauté.

1 million de kg de denrées alimentaires

D’ailleurs, depuis cinq ans, le programme de récupération des denrées invendues auprès des grandes chaînes Métro, Sobeys, Loblaw et leurs bannières est en force. Des partenaires qui sont des atouts pour Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean qui en fait la redistribution selon les besoins des communautés.

« Au cours des neuf derniers mois, Moisson Sag-Lac a redistribué gratuitement pour 720 000 kg de denrées, d’une valeur de 6,6 M$. On pense atteindre à la fin de notre année financière au 31 mars prochain, au moins 1 million de kg en denrées », indique Yanick Soumis.

Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean comptera bientôt un deuxième entrepôt dans la région. Le seul entrepôt actuellement est situé à Chicoutimi, mais un autre ouvrira sous peu à Dolbeau-Mistassini afin de mieux desservir les territoires des MRC Maria-Chapdelaine et Domaine-du-Roy.

 

Partager cet article