La population du Lac-Saint-Jean invitée à accueillir des Ukrainiens

Photo de Marie-Ève Lavallée
Par Marie-Ève Lavallée
La population du Lac-Saint-Jean invitée à accueillir des Ukrainiens
Des femmes et des enfants ukrainiens en déplacement fuyant la guerre dans leur pays. (Photo Courtoisie : Creative Commons Paternité 4.0 Internationale)

Le comité Ukraine – Lac-Saint-Jean recherche activement des chambres, des logements, des maisons ou même des chalets afin de loger des familles ukrainiennes.

Dans un avenir rapproché, des ressortissants ukrainiens pourraient choisir comme terre d’exil le Lac-Saint-Jean, c’est pourquoi les membres du comité lancent un cri du cœur à la population.

« Au cours des dernières semaines, nous avons examiné les besoins qui devront être comblés si des Ukrainiens choisissent de venir ici. Pour plusieurs de ces besoins, il incombe à notre communauté de trouver des solutions, c’est pourquoi aujourd’hui, on fait appel à la disponibilité et la générosité du public », explique le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons.

Formé d’élus jeannois et de l’organisme Portes Ouvertes sur le Lac, le comité Ukraine – Lac-Saint-Jean recherche des milieux temporaires où loger les ressortissants fuyant la guerre.

La crise du logement ne facilitant en rien la situation, l’aide des citoyens devient en soi un solution pour remédier au problème locatif, peut-on lire dans le communiqué de presse.

« Beaucoup de gens ont des habitations qui ne sont pas affichées pour des raisons qui leur appartiennent. Ce qu’on fait aujourd’hui, c’est dire à ces personnes-là : pouvez-vous aider? Pouvez-vous dépanner ces femmes et ces enfants qui fuient la guerre, jusqu’à l’année prochaine au moins? La majorité des Ukrainiennes et Ukrainiens qui fuient veulent retourner dans leur pays lorsque la guerre sera finie. Il faut juste leur donner la chance d’avoir un toit le temps que ça revienne à la normale.», affirme le maire de Roberval, Serge Bergeron.

Les personnes pouvant offrir une chambre, un logement, une maison ou un chalet, pour minimalement un an, sont invitées à communiquer par courriel à ukrainelsj@gmail.com.

 

Partager cet article