Les piscines des secteurs Isle-Maligne et Saint-Sacrement fermées définitivement

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Les piscines des secteurs Isle-Maligne et Saint-Sacrement fermées définitivement
La présence de fuites cause la fermeture définitive de la piscine du secteur Saint-Sacrament. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

Alma – La Ville d’Alma annonce que l’état actuel de ses deux piscines extérieures, situées dans les secteurs Isle-Maligne et Saint-Sacrement, force la fermeture de celles-ci de façon définitive.

C’est qu’après plusieurs analyses effectuées par des experts dans le domaine, il apparaît que les piscines de Saint-Sacrement et Sainte-Marie, construites dans les années soixante, présentent des déficiences importantes, a indiqué la municipalité ce matin par voie de communiqué.

Les différents tests ont démontré qu’il était impossible de fournir assez d’eau pour pallier les fuites, ce qui va « nettement à l’encontre de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable et de l’environnement », a-t-on précisé.

De plus, l’hiver 2021-2022 a eu « un impact non négligeable sur les structures de béton », si bien que la firme BIGIS Experts-Conseils recommande de ne plus utiliser les deux infrastructures.

« En ce début de période estivale, ce n’est pas de gaieté de cœur que nous devons effectuer cette annonce. Nous savions que la structure de la piscine Saint-Sacrement était vétuste, mais force est d’admettre que celle de Sainte-Marie est également à bout d’âges. Nous voulons rapidement nous mettre en action afin de doter les citoyens de ces secteurs de nouvelles installations. Pour ce faire, nous aurons sans contredit besoin de l’appui financier du gouvernement provincial pour ces infrastructures de sports et de loisirs. Ce seront des coûts importants pour notre municipalité et nous désirons travailler avec diligence pour limiter l’impact financier de nos contribuables, mais également répondre aux besoins de la population lors de la période estivale », affirme la mairesse Mme Sylvie Beaumont.

Rappelons que le conseil municipal suivait de près la situation et avait demandé un rapport exhaustif il y a quelques mois afin d’expertiser les piscines extérieures et faire des recommandations quant à leur avenir.

 

Partager cet article