Luc Martel veut régler l’autoroute Alma-La Baie

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Luc Martel veut régler l’autoroute Alma-La Baie

Le candidat du parti Conservateur du Québec dans Lac-Saint-Jean, Luc Martel fait de l’achèvement de l’autoroute Alma-La Baie son cheval de bataille.

« Depuis le temps qu’on en parle, c’est le temps que ça se règle. Si je suis élu, c’est le dossier que je mènerai de front pour que la route se termine dans le plus vite possible. Il s’agit d’un frein au développement de notre secteur, car des entreprises décident s’installer à Saguenay au lieu d’ici en raison du manque de fluidité du trafic dans le secteur Saint-Bruno », déclare l’homme d’Alma.

Et ce n’est pas le seul tronçon sur lequel Luc Martel souhaite intervenir.  « Prenez l’exemple de l’accident qui a couté la vie à une jeune fille à Métabetchouan, il faut rendre plus sécuritaires nos routes pour éviter des drames. Les dossiers ne se règlent pas dans le comté. On parle, mais il ne se fait rien. Moi, les gens vont voir que je suis un travaillant et que les choses vont bouger », promet l’homme de 42 ans, qui est entrepreneur en construction.

Il a décidé de se lancer en politique pour faire « changer les choses et assurer l’avenir de nos enfants. » Et selon lui, le Parti conservateur est le mieux placé pour le faire.

Appels d’offres

Luc Martel trouve inacceptable que le gouvernement accorde des contrats gré à gré  sans appel d’offres.

« Moi, je suis contre ça! Ils ont profité de la pandémie pour donner des contrats gré à gré et empêcher les entreprises de soumissionner, ce qui aurait permis de sauver de l’argent de l’investir ailleurs. »

Il déplore entre autres que le contrat des Maisons des ainés ait été accordé à une entreprise provinciale plutôt que de permettre à des entrepreneurs locaux de réaliser les travaux.

« Je suis persuadé que ça aurait couté moins cher si des entreprises de la région avaient fait les travaux. Ce sont des façons de faire qui doivent changer pour soutenir notre économie et nos entreprises. »

Partager cet article