Nez Rouge reprend du service à Alma

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Nez Rouge reprend du service à Alma
Après une pause de deux ans, les conducteurs d’Opération Nez Rouge seront de retour sur les routes d’Alma. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

Les fêtards seront heureux d’apprendre qu’après une pause de deux ans, Opération Nez Rouge reprend enfin du service à Alma. Le nerf de la guerre demeure toujours le recrutement de bénévoles, qui semble un peu plus difficile qu’à l’habitude cette année.

La campagne d’opération Nez Rouge se déroulera les 25 et 26 novembre ainsi que les 2, 3, 9, 10, 16, 17, 22, 23, 29, 30 et 31 décembre 2022.

Cette année, la présidence d’honneur de la campagne a été confié à Claude Bergeron de Nous TV. Il se réjouit d’ailleurs du retour de Nez Rouge, un incontournable du temps des Fêtes selon lui.

« Je suis vraiment content que Nez Rouge puisse revenir, dit-il. Depuis deux ans, il me semble qu’il manquait quelque chose durant le temps des Fêtes! Cette année, on fête, on s’amuse, et puis on appelle Nez Rouge! »

La centrale d’Alma d’Opération Nez Rouge sera dorénavant située dans les locaux du centre communautaire Léon-Juneau.

Recrutement des bénévoles

Rappelons que le service de raccompagnement dépend étroitement des bénévoles qui y œuvre. Or, selon la coordonnatrice d’Opération Nez Rouge Alma, Audrey Mancheron, leur recrutement se fait « un peu au ralenti cette année. »

Environ une cinquantaine de bénévoles ont répondu à l’appel depuis le début de la période de recrutement, soit près de deux fois moins qu’à pareille date en 2019, lors de la dernière campagne.

Difficile toutefois pour Audrey Mancheron d’expliquer à quoi est due cette baisse de participation.

Avec une absence de deux, il est possible que certains bénévoles aient tout simplement perdu l’habitude, alors que d’autres entretiennent peut-être encore des craintes quant à la COVID-19.

Quoi qu’il en soit, la coordonnatrice garde bon espoir de trouver les chauffeurs nécessaires. Elle rappelle que les personnes qui souhaitent participer aux opérations de Nez Rouge peuvent se manifester tout au long de la campagne. Un formulaire a par ailleurs été envoyé à tous les bénévoles ayant participé aux campagnes antérieures.

Partager cet article