Opération réussie pour les organismes associés

Opération réussie pour les organismes associés

On retrouve ici Audrée Villeneuve

VISIBILITÉ. Opération visibilité réussie pour les organismes œuvrant en défense collective des droits de la MRC Lac-Saint-Jean-Est qui avaient organisé à Alma une activité festive visant à faire connaître leur rôle et leurs services auprès de la population tout en dénonçant leur sous-financement chronique.

Quelque 75 personnes se sont déplacées à la Maison des jeunes d’Alma dans le cadre de la semaine régionale de reconnaissance de la défense collective des droits qui se déroulait la semaine dernière.

Six organismes de la MRC Lac-Saint-Jean font partie de la famille des 350 organismes en défense de droits du Québec.

Ces six organismes communautaires sont Récif 02 — la Table de concertation des groupes de femmes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Service budgétaire Lac-Saint-Jean-Est, le Mouvement Action Chômage Lac-Saint-Jean, Accès conditions Vie Lac-Saint-Jean-Est, les Gens Oubliés d’Hébertville ainsi que l’Association québécoise des droits des retraités et des pré-retraités (AQDR) d’Alma.

La défense collective des droits constitue une approche d’intervention qui vise la pleine reconnaissance et la pleine application des droits humains. Elle comprend la promotion de droits à faire reconnaître ainsi que les actions qui favorise le plein exercice des droits existants.

L’activité a pris la forme d’un souper hot-dogs et d’animations ludiques.

« L’objectif était de nous faire connaître, mais aussi d’expliquer nos réalités à la population en ce qui concerne notre sous-financement, et ainsi faire comprendre les raisons pour lesquelles nos services seront malheureusement fermés pour l’été », ajoute Manon Girard, coordonnatrice d’Accès Condition Vie Lac-Saint-Jean-Est.

«Notre financement n’a à peu près pas bougé depuis 2001. Cela a pour conséquence de nous maintenir dans la recherche de financement plutôt que dans le maintien de nos missions. Faute de financement adéquat, nous ne pourrons pas offrir nos services à la population alors que la demande est-là », ajoute pour sa part France Simard, du Mouvement Action Chômage Lac-Saint-Jean-Est.

À ce sujet, les organismes constatent que le budget du ministre des Finances, Carlos Leitao, n’a pas pris d’engagement sur la question du rehaussement du financement des organismes communautaires.

Partager cet article