Plusieurs projets remis à 2023 à Saint-Nazaire

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Plusieurs projets remis à 2023 à Saint-Nazaire
Pour différentes raisons, plusieurs projets ont dû être remis à 2023 à Saint-Nazaire. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Plusieurs projets sont retardés à Saint-Nazaire, leur concrétisation devra attendre 2023.

Il est notamment question de l’aménagement d’un parc multigénérationnel sur le site de l’ancien salon de quille, récemment démoli.

« On a un plan d’aménagement de mis en branle. On sait qu’on va faire un terrain de pickleball et de pétanque. Mais étant donné que la démolition est quand même récente, on va attendre que le sol soit compacté comme il faut avant de mettre tout ça en place », indique la mairesse de Saint-Nazaire, Johanne Lavoie.

Elle précise que les travaux d’aménagement, évalués à 100 000 $, devraient débuter au printemps 2023.

Amenée d’eau

La mise en place d’une nouvelle conduite d’amenée d’eau devra également attendre à l’année prochaine.

« Ça reste un projet prioritaire parce que ce n’est pas un luxe pour nous. La conduite est désuète depuis tellement d’années et elle concerne quand même l’alimentation de toutes les rues du village, d’une partie du rang 3, d’une partie du chemin du Carreau Gervais et d’une partie de la route de la route 172 Est et Ouest. »

Le remplacement de la conduite est estimé à un peu plus d’un million de dollars. Son financement sera en partie assuré par le Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec.

Aires ombragées

Il faudra aussi patienter jusqu’à l’an prochain avant de voir se matérialiser les zones ombragées dans sept parcs de Saint-Nazaire.

« Les aires ombragées, ce sont des espèces de parasols, mais on va seulement les recevoir en novembre. Le problème, c’est que ça prend une structure en bêton pour les installer et ce sera difficile de les installer en novembre. »

Le projet a bénéficié d’une aide financière de 63 000 $. La mise en place des zones ombragées vise notamment à permettre aux personnes aînées de profiter des parcs.

Salle Le Rondin

Enfin, la réfection de la salle communautaire Le Rondin a également été repoussée en raison de retards dans la livraison des matériaux.

« On devait normalement rouvrir la salle d’ici la fin de l’année, mais il y a du matériel qui n’est pas encore arrivé pour solidifier la structure du toit. Alors, probablement que la réouverture ne sera pas avant 2023 », explique la mairesse.

Environ 400 000 $ seront investis dans la mise aux normes du bâtiment. La majeure partie des coûts sera subventionnée par le Programme d’amélioration et de construction d’infrastructures municipales.

 

Partager cet article