Pointe-des-Américains: dernière journée pour signer le registre référendaire

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Pointe-des-Américains: dernière journée pour signer le registre référendaire
La Pointe-des-Américains. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

Alma – Les citoyens d’Alma en désaccord avec le le règlement d’emprunt de 1,59 M$ visant à aménager une piste multiusage de 2,7km à la Pointe-des-Américains ont jusqu’à 19h ce soir pour apposer leur signature au registre référendaire.

Pour ce faire, ils doivent se présenter à l’hôtel de ville d’Alma, où se trouve ledit registre.

Le nombre de personnes habiles à voter est de 15 346, tandis que le déclenchement d’un référendum est conditionnel à l’obtention d’un minimum de 1534 signatures.

Les résultats du vote seront divulgués peu après la clôture du registre, jeudi le 5 mai à 19h.

Rappelons que le projet de développement de la Pointe-des-Américains a fait beaucoup de vagues au cours des dernières semaines.

En outre, on reproche à Alma de ne pas avoir tenu de consultation publique avant le dépôt du projet aux Ministères concernés.

D’autres sont d’avis que les dimensions du sentier sont excessives (3m de large plus 1m d’accotement de chaque côté) et que son aménagement entrainera la dénaturalisation du parc.

À cela s’ajoute des inquiétudes quant à la cohabitation des différents types d’usagers. On considère notamment que la présence de cyclistes sera difficilement conciliable avec celle des randonneurs.

« Les vélos doivent sortir du projet. Ça menace la sécurité des usagers et il ne faut jamais sacrifier la sécurité. En plus, c’est justement parce qu’on veut inclure les vélos qu’on est obligé de faire le sentier aussi large. Autrement, on pourrait en faire un de 1,5 km et on serait dans les normes », affirme Sylvain Tremblay, un citoyen d’Alma autrefois directeur général de la Véloroute des Bleuets.

Pour sa part, la mairesse d’Alma, Sylvie Beaumont, fait valoir que le principal objectif du projet est de démocratiser  l’accès à la Pointe-des-Américains, dont l’ensemble des citoyens devraient être en mesure de jouir selon elle.

Mardi soir dernier, Sylvain Tremblay s’est à nouveau présenté à la période de questions de la séance du conseil de ville d’Alma.

Une de ses interrogations portaient cette fois sur les coûts du projet. À cet égard, il s’est dit « estomaqué » que 1,59 M$ soient nécessaires à la réalisation d’un sentier d’à peine 3km, ce qui est du « gaspillage » de fonds publics à ses yeux.

À cela, la mairesse répond qu’il s’agit d’un coût « tout à fait raisonnable compte tenu de la machinerie et des nombreux experts et ingénieurs nécessaires à la réalisation du projet. »

 

 

 

Partager cet article