Rang Saint-François: La saga se poursuit

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Rang Saint-François: La saga se poursuit
Le rang Saint-François est fermé à la circulation depuis qu’un glissement de terrain s’y est produit au mois de mai. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

À bout de patience, des résidents du rang Saint-François sont revenus à la charge lors du dernier conseil de ville d’Alma. Ils reprochent à la municipalité de mettre trop de temps à procéder aux travaux devant permettre l’aménagement d’une voie de contournement.

Rappelons que le rang Saint-François est fermé à la circulation depuis le mois de mai en raison d’un glissement de terrain ayant causé la destruction partielle de sa chaussée ainsi que l’affaissement d’un ponceau.

Depuis, les résidents du secteur affirment devoir faire un détour de 32 km, ce qu’ils considèrent être un sérieux désagrément.

« Je commence à être pas mal tanné, j’en ai par-dessus la tête! Je ne suis même plus capable d’avoir mes colis! », vitupère un résident contre la Ville.

« Moi, je me demande comment on va arranger ça parce que j’ai dû aller à l’hôpital tous les jours pendant plus d’un mois. J’ai même brisé mon auto, j’ai dû aller au garage deux fois pour faire enlever des roches en dessous de ma voiture. Quand je suis en moto, je perds des morceaux parce que je n’ai pas une moto qui va sur la gravelle », déplore une dame.

Cette dernière réclame des compensations financières à la Ville d’Alma pour les kilomètres supplémentaires parcourus et les bris que la route alternative a occasionnés à ses véhicules. Une demande qui lui a été refusée puisqu’aucun congé de taxes n’est prévu pour ce type de situations, indique la mairesse d’Alma, Sylvie Beaumont.

Voie de contournement

Se disant « étonnée » de la présence des citoyens au conseil, Sylvie Beaumont rappelle que rien n’a pourtant changé depuis les dernières annonces.

« Je ne comprends pas pourquoi ils étaient là parce qu’on livre exactement ce qu’on leur a dit lorsqu’on les a rencontrés au mois de juin. On le savait qu’on ne pouvait pas régler ça en deux semaines. »

Ainsi, elle affirme que l’objectif demeure le même, soit aménager une voie de contournement à compter du mois d’octobre, ce qui est toujours au programme.

Selon le directeur général de Ville d’Alma, Frédéric Lemieux, en raison de leur ampleur, il était impossible de procéder aux travaux de réparation du rang Saint-François avant le printemps 2023.

Partager cet article