Renaissance d’un restaurant à Hébertville

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Renaissance d’un restaurant à Hébertville
Autrefois appelé Le Portail du Lac, le restaurant situé en bordure de la 169 à Hébertville rouvrira bientôt ses portes sous le nom du Relais de la Liberté. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Fermé il y a deux ans en raison de la pandémie, le restaurant Le Portail du Lac s’apprête à rouvrir ses portes à Hébertville. C’est cependant avec un nouveau propriétaire et sous le nom de Relais de la Liberté que l’établissement reprendra du service.

C’est que selon le nouveau propriétaire, Alain Ledoux, le restaurant a laissé un grand vide derrière lui après qu’il a été contraint de fermer en novembre 2020. Tandis que l’établissement situé en bordure de la 169 faisait figure de halte routière pour de nombreux camionneurs, les résidents d’Hébertville perdaient leur dernier restaurateur.

« Ce n’est pas compliqué, c’était le seul restaurant à Hébertville », affirme Alain Ledoux, qui réside à Saint-Bruno.

Étant lui-même camionneur, ce dernier soutient que plusieurs de ses confrères et consœurs regrettaient le restaurant où ils avaient l’habitude de faire escale. « Ils n’avaient plus nulle part où aller », dit-il.

Alors qu’une pompe à diesel se trouve juste à côté, il estime que le restoroute est l’endroit tout désigné pour casser la croûte et se dégourdir les jambes lors d’un long trajet.

Rappelons que c’est la diminution de l’achalandage liée à la pandémie qui avait mené à la perte du restaurant Le Portail du Lac. Pour sa part, Alain Ledoux ne craint pas le manque de clients.

« Seulement hier, j’ai dû refuser à peu près 80 personnes. Les gens ont vraiment hâte que ça rouvre », laisse-t-il entendre, ajoutant que le restaurant constitue aussi un relais pour plusieurs motoneigistes.

Réouverture imminente

Selon Alain Ledoux, malgré les retards dans la livraison de certains équipements cuisine, le Relais de la Liberté devrait être en mesure d’ouvrir ses portes d’ici la fin de janvier.

Une dizaine d’employés seront nécessaires pour exploiter le restaurant. Son propriétaire dit être toujours à la recherche d’un cuisinier supplémentaire et de trois ou quatre serveuses.

Plus qu’une halte routière

Certes prisé par les camionneurs, l’endroit s’adressera tout autant à la population locale. Les résidents d’Hébertville et des environs pourront y savourer une grande variété de mets canadiens, tels que de la lasagne, de la tourtière ou un steak-frites. Les classiques de casse-croûte, comme les hot-dogs et la poutine, seront également au menu.

Le sous-sol de l’établissement pourra quant à lui servir de salle de réception. D’ailleurs, Alain Ledoux précise que son carnet de réservations est pratiquement déjà complet pour la fin de semaine de Pâques.

Ce dernier ajoute avoir fait une demande de permis d’alcool, si bien que le Relais de la Liberté pourrait prendre des allures de bar sportif le soir venu.

Partager cet article