Roger Pilote, un homme au service de sa communauté

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Roger Pilote, un homme au service de sa communauté
Roger Pilote a été député de Lac-Saint-Jean de 1970 à 1976. (Photo : courtoisie)

Roger Pilote, député libéral pour la circonscription de Lac-Saint-Jean de 1970 à 1976, s’est éteint à l’âge de 88 ans le 6 janvier dernier. Homme de conviction aux valeurs profondément humanistes, attestent ses proches, il laisse derrière lui un héritage digne de mention.

Originaire de Saint-Nazaire, Roger Pilote fait le saut en politique provinciale sous les couleurs du Parti libéral du Québec. Élu député dans Lac-Saint-Jean en 1970, il fait du développement économique de son comté, qu’il associe étroitement à l’éducation, sa priorité.

D’ailleurs, le fils de Roger Pilote, Sylvain Pilote, soutient qu’avant les partis politiques et leurs idéologies, l’allégeance de son père allait d’abord envers sa région.

« Ce qu’il faut surtout retenir, ce n’est pas tant qu’il avait une étiquette fédéraliste ou nationaliste, c’est qu’il était un régionaliste. Il voulait défendre les intérêts de sa région. Pour lui, le plus important, c’était que les petites communautés locales ne soient pas laissées pour compte dans le développement économique. »

Selon Sylvain Pilote, ce sont des « raisons précises » qui ont poussé son père à s’impliquer en politique. La première d’entre elles étant « d’assurer l’essor du comté de Lac-Saint-Jean. Il voulait vraiment doter la région d’outils de développement et d’infrastructures à la hauteur des ambitions du son comté. »

Quelques réalisations

Parlementaire habile, Roger Pilote décrochera plusieurs subventions qui permettront de moderniser les établissements scolaires de sa circonscription, notamment les écoles secondaires Wilbrod-Dufour et Camille-Lavoie à Alma.

Le politicien contribuera également à l’amélioration des infrastructures routières et participera à l’adoption d’un projet de loi visant à élargir la distribution du câble à l’ensemble de la population québécoise, souligne sa petite-fille, Alexandra Pilote.

L’ensemble de l’œuvre de Roger Pilote ne se résume cependant pas à sa carrière politique, lui qui a également été membre du Conseil supérieur de l’éducation, promoteur du Mouvement régional des jeunes entreprises ainsi que membre du Conseil économique du Lac-Saint-Jean et de la Corporation des administrateurs agréés du Québec.

« Mais si on pouvait lui demander ce qu’il a le plus aimé dans la vie, c’est clair qu’il répondrait “l’enseignement”. Pour lui, l’enseignement, c’était une noble profession, et ça s’est répercuté dans sa courte carrière politique. »

Roger Pilote a été professeur agrégé de comptabilité à l’École de commerce de Chicoutimi de 1961 à 1968, puis à l’Université du Québec à Chicoutimi en 1968 et en 1969.

Partager cet article