Zec des Passes: Des chiffres surprenants pour 2022

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Zec des Passes: Des chiffres surprenants pour 2022
La Zec des Passes a reçu environ 28 000 visiteurs lors de la dernière saison estivale. (Photo : courtoisie)

La Zec des Passes a enregistré un niveau de fréquentation inattendu lors de la dernière saison estivale. Malgré le retrait des restrictions sanitaires, les visiteurs étaient encore particulièrement nombreux en forêt.

C’est ce qu’affirme le président de conseil d’administration de la Zec des Passes, Donald Pilote.

Avec environ 28 000 passages et 988 membres, dit-il, la Zec a été « largement » plus fréquentée qu’en 2019, l’année de référence.

Or, après avoir connu une saison « exceptionnelle » en 2021 en raison de la pandémie et de l’engouement pour les activités extérieures qui en a découlé, on s’attendait plutôt à ce que la levée des mesures sanitaires se traduise par une baisse d’achalandage.

« On s’était fixés des objectifs en fonction des chiffres de l’année passée, et on les a presque atteints même si l’année passée était dure à battre! Ça veut dire que les gens qui ont goûté au plein air l’an passé et qui ne l’avait peut-être pas fait avant, on les a gardés. Nous sommes vraiment très contents! »

Les amateurs de villégiature sont de plus en plus nombreux parmi la clientèle de la Zec, qui a misé sur le développement de son offre d’hébergement au cours des dernières années.

Trois nouvelles unités locatives – deux pods (mini-chalets) et un chalet – ont d’ailleurs été implantées cet été. Un investissement de 180 000$.

Chasse

La chasse a également été populaire cette année, et le gibier, au rendez-vous.

Cent dix orignaux mâles ont été abattus sur le territoire de la Zec, soit seulement deux de moins que lors de la dernière année restrictive, année durant laquelle il n’est pas permis de prendre les femelles pour cibles.

« Ça veut dire que le cheptel se maintient », conclut Donald Pilote, ajoutant que le nombre de chasseurs est quant à lui en augmentation.

Il mentionne que la chasse s’est notamment trouvé une relève auprès des femmes. Leur proportion serait maintenant de 20% pour 80% d’hommes, selon une étude réalisée par la Fédération québécoise des gestionnaires de zecs. Il s’agit d’une hausse d’environ 15% par rapport à il y a une vingtaine d’années.

Convention collective

Par ailleurs, les employés de la Zec des Passes ont fait plusieurs gains à l’issue des négociations entourant le renouvellement de leur convention collective.

Leur salaire pour 2022 a notamment été bonifié, tandis que les augmentations salariales qui étaient prévues pour les trois prochaines années ont été revues à la hausse. Des mesures pour favoriser la rétention du personnel, précise Donald Pilote.

 

Partager cet article