Zone 5 coeurs: Plusieurs nouveaux services offerts aux aînés de Saint-Cœur-de-Marie

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Zone 5 coeurs: Plusieurs nouveaux services offerts aux aînés de Saint-Cœur-de-Marie
Les membres de cinq organismes communautaires se sont rassemblés pour créer Zone 5 cœurs, un nouvel organisme qui propage l’entraide et la bienveillance à Saint-Cœur-de-Marie. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Un nouveau service de popote roulante est désormais offert aux personnes aînées du quartier Saint-Cœur-de-Marie, à Alma. Il s’agit de l’un des nombreux volets du nouvel organisme Zone 5 Cœurs, dont la mission est de favoriser le maintien à domicile et développer un esprit de partage dans la communauté.

La Zone 5 Cœurs est née de la collaboration de cinq organismes communautaires du secteur de Saint-Cœur-de-Marie, soit le Cercle des Fermières, les Chevaliers de Colomb, le Club de l’Âge d’or et le comité citoyen de Saint-Cœur-de-Marie.

En unissant ainsi leur force, les organismes sont parvenus à recruter 44 bénévoles en un temps record afin de démarrer un service de distribution de repas à domicile destiné aux personnes plus âgées.

Comme quoi il y avait un besoin : le nombre de repas livrés est passé de 12 à 44 par semaine depuis le début des activités de la popote roulante, le 29 novembre dernier. Les livraisons se font les mardis et les jeudis. Les repas sont concoctés par la Marmite fumante d’Alma et se vendent 10 $ chacun.

Sylvie Dubé, gestionnaires des bénévoles, décrit le service comme « un beau tissu social pour le soutien à domicile », rappelant que « l’idée de base, c’est que les gens puissent rester chez eux le plus longtemps possible ».

Éclaireurs

Sylvie Dubé ajoute que les bénévoles assurant la livraison ne seront pas que de simples livreurs, mais bien des « éclaireurs » pouvant sonner l’alarme dans le cas où une personne âgée serait en difficulté.

« Supposons qu’un livreur est déjà allé chez une cliente trois ou quatre fois, mais que là, il arrive chez elle et il constate qu’elle est confuse et que tout est désorganisé dans la maison. Nous, on va pouvoir le signaler au répondant de la cliente et faire un suivi pour s’assurer que la personne va bien. »

Une formation est d’ailleurs offerte aux livreurs afin qu’ils puissent se familiariser avec le rôle d’éclaireur.

Plus qu’une popote  

La Zone 5 Cœurs, établie dans le centre communautaire de Saint-Cœur-de-Marie, c’est également une façon de briser l’isolement, insiste Guylène Tanguay, elle aussi gestionnaires des bénévoles.

« On offre la possibilité aux gens de manger ici parce qu’on voulait aussi créer un lieu d’échanges pour les personnes qui sont isolées. »

L’organisme proposera également aux personnes aînées un large éventail d’activités leur permettant de demeurer actives, tant mentalement que physiquement.

 

Partager cet article