Gabriel Tremblay rêve maintenant plus que jamais de devenir comédien

Gabriel Tremblay rêve maintenant plus que jamais de devenir comédien

Le jeune homme de 14 ans vit depuis quelques jours ses premières expériences derrière la caméra en tournant un rôle de garçon de ferme pour le long-métrage «Le Démantèlement», de Sébastien Pilote.

Au moment de l’entrevue, sur les lieux du tournage, sur la rue Labarre à Hébertville Gabriel Tremblay avait tourné trois des dix scènes auxquelles ils devaient prendre part.

C’est avec bonheur que le jeune homme de 14 ans vit l’expérience jusqu’à maintenant.

«C’est vraiment plaisant. Les gens de l’équipe technique sont très gentils avec moi. Ce sont devenu des amis! Je leur fais visiter le coin et leur recommande des endroits où aller», lance-t-il.

Intimidant de jouer avec des comédiens de renom tels que Gabriel Arcand? «Non, lui et les autres sont très gentils », mentionne Gabriel Tremblay en précisant ne pas nécessairement avoir eu de conseil de leur part. «Peut-être qu’ils trouvent que je n’en ai pas vraiment besoin», nargue-t-il avec humour.

Gabriel Tremblay connaissait déjà son principal partenaire de jeu pour l’avoir vu dans le film Le crime d’Ovide Plouffe.

«C’est le meilleur acteur de sa génération», explique-t-il.

Un rôle physique

C’est entre autres pour son aisance à accomplir des tâches physiques que Gabriel a été choisi parmi les quelques candidats. L’expérience qu’il possède explique cette facilité lui qui a grandi sur la ferme laitière et fromagerie L’Autre Versant d’Hébertville.

Bien qu’il ne soit pas le plus grand et gros, il a confiance en ses moyens et capacités.

«Ça ne parait pas, mais je parais quand même bien en camisole!», répond-il le sourire aux lèvres lorsque questionné sur son gabarit.

Un scénario de rêve

Pour Gabriel Arcand comme pour Lucie Laurier, la force du scénario a été le principal élément qui les a convaincus de prendre part à la production.

«Il y a trois choses que je regarde que je reçois un scénario : le scénario en soit, le réalisateur et les comédiens avec qui je vais jouer», de préciser le sympathique comédien.

Pour Gabriel Arcand, ou plutôt Sébastien Pilote, le défi a été de convaincre l’homme de jouer un agriculteur alors que ce dernier ne croyait pas en être capable.

«Ce n’est pas vrai que tous les comédiens peuvent jouer tous les rôles. Je ne connaissais rien au milieu agricole. J’étais convaincu ne pas pouvoir être crédible. Paraît-il que vêtu de cette façon, je le suis», confie-t-il, conservant tout de même un doute certain dans les yeux.

Rappelons qu’un budget de près de trois millions sera consacré pour ce film qui raconte l’histoire de Gaby (Gabriel Arcand), chez qui le sentiment de paternité s’est développé jusqu’à la déraison, a élevé ses deux filles comme des princesses. Face aux difficultés financières que vit l’aînée (Lucie Laurier), l’éleveur d’agneaux décide de tout vendre pour s’en aller vivre dans la petite ville d’à côté dans un petit appartement.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Poster un Commentaire

avatar