OSBlock à la conquête du Mexique

OSBlock à la conquête du Mexique

Reconstruire 900 écoles et plusieurs centaines de maisons au Mexique, telle est la nouvelle mission de l’entrepreneur Marco Tremblay.

À la tête de l’entreprise OSBlock de Saint-Henri-de-Taillon, son concept révolutionnaire l’amène à l’étranger. L’homme d’affaires a signé des contrats à l’international à la suite des deux tremblements de terre survenus en sol mexicain en septembre 2017.

À partir du mois d’avril, ses équipes se rendront là-bas pour former les travailleurs mexicains qui auront à reconstruire des centaines d’écoles et de maisons à Puerto Morelos, Cancun et dans la région de Puebla.

« Les premiers conteneurs arriveront à destination dans deux mois. D’ici ce temps, les gens de l’endroit s’affaireront à nettoyer les sites et ils commenceront à installer les dalles de béton », mentionne Marco Tremblay.

Blocs structuraux

Les blocs structuraux conçus par la compagnie OSBlock se posent facilement et rapidement. Chaque module pèse moins de 40 kg et est facilement manœuvrable, selon Marco Tremblay.

« Ça prend une journée monter les murs d’une maison. Ça s’installe à peu près comme du plancher flottant. La beauté de la chose, c’est qu’il n’y a jamais de perte », précise-t-il. Ses produits sont d’ailleurs disponibles dans plusieurs quincailleries du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Autres usines

Marco Tremblay continuera à desservir ses clients au Québec. Pour répondre à la demande, il avance qu’une seconde usine de fabrication pourrait voir le jour dans la région d’ici la fin de l’année.

« Nous allons déposer un projet aux deux paliers de gouvernements dans les prochaines semaines afin d’avoir de l’aide financière. »

D’autres emplois s’ajouteront à la quinzaine de postes actuels. À plus long terme, il n’écarte pas la possibilité d’en construire une troisième au Mexique.

« C’est un projet que nous aimerions réaliser lorsque nous aurons atteint nos objectifs de vente », conclut l’entrepreneur.

Poster un Commentaire

avatar