La forêt d’aujourd’hui, c’est pour toi demain

Gérard Poulin, président de l'Association forestière Saguenay-Lac-Saint-Jean
La forêt d’aujourd’hui, c’est pour toi demain

Contenu commandité

Au revoir l’hiver, bonjour le printemps… 

Certains diront que l’hiver fut long, mais ce n’était qu’une question de temps pour assister à ce réveil de la nature, aux fleurs du printemps, au feuillage vert tendre de nos feuillus et aux nouvelles pousses de nos conifères…

Et retour du mois de mai pour célébrer le Mois de l’arbre et des forêts. Cette fête a des racines plus que centenaires. Elle a été inaugurée au Nebraska aux États-Unis en 1872 et créée officiellement au Québec par son inscription dans la Loi sur les terres et forêts du gouvernement du Québec il y a 140 ans soit en 1882. Pour célébrer le passage au deuxième millénaire (2000), la Fête provinciale a eu lieu à Mashteuiatsh pour souligner la présence millénaire des autochtones avant le début de la colonie.

À travers le monde, cet arbre fait l’objet d’une célébration, à différentes périodes de l’année, pour ce qu’il apporte dans le quotidien de tout un chacun. Je vous invite à taper sur votre moteur de recherche « Fête de l’arbre » et ajouter un pays, que ce soit Hawaï, Allemagne, Chine ou autres et vous y verrez une galerie d’images relatant les célébrations de cette Fête.

Elle est d’autant plus importante pour l’humanité qu’en 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mars de chaque année, « la Journée internationale des forêts » Les journées internationales décrétées par les Nations-Unies représentent une occasion d’informer le public en général sur des enjeux majeurs auxquels est confrontée l’humanité et dans lesquels les pays sont invités à organiser des activités.

Cette forêt, cet arbre que nous trouvons tous beaux, que nous soyons gens du nord ou gens du sud, éveillent des émotions et des valeurs différentes. Cette forêt, on la voit avec les yeux du cœur. Elle peut diviser, d’une certaine façon, comme ci-dessous:
« Cependant, à mesure que les intérêts quotidiens éloignent les gens de la forêt, il reste très peu de personnes susceptibles de comprendre réellement les questions forestières ; or sans cette compréhension, les industries forestières seront exposées à un risque accru de conflits générés par la gestion de l’utilisation des terres (2001, Eeva Hellström, M.sc, chercheuse finlandaise, European Forest Institute) ».

Il faut voir dans les mots « industries forestières » l’ensemble des acteurs qui gravitent autour de la grappe industrielle forestière. Nous pourrions facilement emplir une page. Où, encore, elle peut rassembler. À cet égard, la thématique de la Journée internationale des Forêts en 2015 sous la thématique : Forêts et changements climatiques. Aujourd’hui, tous les gouvernements reconnaissent le rôle que peut jouer la forêt dans la contribution aux changements climatiques comme élément de captation du CO2 , séquestration du carbone dans le bois et de substitution à un autre matériau plus émetteur de CO2 dans sa fabrication.

En 2016, dans cette optique, l’Association forestière a tenu son congrès sous la thématique : Forêt et bois, pièges à carbone. Nous sommes choyés comme région. Nous sommes la plus grande région forestière du Québec pour assumer un leadership durable de l’aménagement forestier. La forêt et le bois, c’est notre ADN, soyons en fier. Nous nous sommes développés autour de la forêt et en sommes imprégnés. J’ai retenu aussi dans les thématiques de l’Assemblée des Nations-Unies pour célébrer la Journée internationale des Forêts, celle de 2019 : « Les Forêts et l’éducation : apprendre à aimer les forêts ». « En aidant les enfants à connaître la nature, les générations futures prendront conscience des bénéfices que l’on peut tirer des arbres et des forêts et de la nécessité de les gérer de façon durable. »

Informer, sensibiliser, éduquer, tel est la mission de votre Association forestière régionale créée en 1942 et qui fêtera cette année ses 80 ans d’histoire. Les naturalistes de l’Association rencontrent les jeunes de la maternelle au secondaire V avec des programmes reliés à la forêt, aux merveilles du matériau bois, aux professions reliées à la forêt, le tout adapté aux activités pédagogiques reliées à chaque niveau. Les activités destinées au public en général sont aussi partie prenante des actions de l’Association. Notamment, on ne peut passer sous silence, les 2 séries d’émissions de 3 épisodes chacune « Les Semeurs de forêts » où l’on retrouve des hommes et des femmes de la région passionnés par leur profession reliée à la forêt et au bois. Toutes ces activités se retrouvent sur le site de l’AFSL.

Et parmi ces activités notre rendez-vous annuel du Mois de l’arbre et des forêts où plus de 100 activités ont été organisées par les municipalités, les écoles et autres organisations de la région et de Chibougamau–Chapais avec le support de l’Association. Cette année, la municipalité hôtesse pour célébrer la Fête régionale du Mois de l’arbre et des forêts le 26 mai est Girardville. Les gens de la municipalité seront heureux de nous accueillir.

Merci à tous celles et ceux qui ont participé à l’organisation des activités et ensemble fêtons notre Mois de l’arbre et des forêts, que ce soit en participant aux nombreuses activités organisées dans votre milieu ou tout simplement en prenant une marche en pensant aux bienfaits de la forêt et du bois dans votre quotidien.

Consulter la Revue à l’Arbre 2022

Partager cet article