Snocross : Un retour à la compétition réussi pour William St-Laurent 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Snocross : Un retour à la compétition réussi pour William St-Laurent 
(Photo : Éric Martin Photographe)

Le pilote de snocross William St-Laurent a effectué cette saison son retour à la compétition après deux ans d’absence. Au terme de quatre fins de semaine de courses, le natif de Saint-Bruno a terminé la saison en 2e position sur le circuit québécois dans la catégorie Pro. 

« En fait, avec le cumulatif des points, j’ai terminé en 2e place, à quelques petits points de la 1re position. Mais cette saison, il n’y avait pas de réel championnat, on savait quelle course on allait faire seulement une semaine à l’avance. Donc au final, on peut dire que j’ai terminé 2e, mais ça ne compte pas vraiment sans le championnat », explique-t-il.  

Malgré tout, le pilote se montre très satisfait de son retour à la compétition. Tout au long de la saison, il a enchainé de nombreux podiums, mais il n’a pas été en mesure de monter sur la plus haute marche.  

« Mon meilleur résultat cette année, c’est une 2e position. C’est même mon meilleur résultat en carrière chez les Pros. Je suis vraiment heureux de ce que j’ai accompli. Il y a deux ans, en 2020, je n’avais pas connu une saison à la hauteur de mes attentes. J’ai donc vraiment travaillé fort pour revenir encore meilleur cette année et ç’a rapporté. » 

Avant le début des courses, William s’était fixé l’objectif de remporter une finale, mais sans succès. Il garde cependant la tête bien haute.  

« La compétition est forte, très forte. J’ai quand même réussi à gagner des qualifications, donc j’ai tout de même prouvé que je peux rouler en avant. » 

États-Unis ?  

L’automne dernier, William St-Laurent avait signé un contrat pour aller courir sur le circuit national américain, aux États-Unis, dans la catégorie Pro Lite.  

Cependant, pour certaines raisons personnelles, le Jeannois a pris la décision de revenir chez lui et de courir sur le circuit québécois.  

« J’avais passé deux semaines aux États-Unis, à faire des tests et des entrainements, mais pour certaines raisons, j’ai décidé de revenir au Lac-Saint-Jean. » 

Il ne ferme toutefois pas la porte à retourner aux États-Unis. 

« Mon rêve est de faire une saison complète là-bas. J’ai encore une offre sur la table, mais j’ai des attaches dans la région qui me gardent ici. Donc pour l’an prochain, je me garde des portes ouvertes. » 

 

Partager cet article