Nordex célèbre ses 35 ans

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Nordex célèbre ses 35 ans
Les propriétaires Guillaume Gagnon Girard, Michel Duquette, Yvon Potvin et David Painchaud. (Photo : Courtoisie)

À l’occasion de son 35e anniversaire, l’entreprise almatoise Nordex qui est spécialisée dans le coffrage de béton industriel joint trois nouveaux administrateurs au fondateur et propriétaire Yvon Potvin.

Michel Duquette, Guillaume Gagnon Girard et David Painchaud viennent assurer la relève de l’entreprise. « Nous suivrons les traces des fondateurs pour amener de nouveaux défis », commente M. Duquette.

Cette relève constitue une bouffée d’air frais pour la direction, dans le contexte entourant la pénurie de main-d’œuvre. Afin d’assurer une bonne transition vers la nouvelle génération, Yvon Potvin demeurera encore quelques années au sein de l’entreprise.

La nouvelle version du logo.

Pour amener Nordex dans l’ère 2.0, un nouveau site internet a été lancé. L’ancien site a été complètement revampé. De plus, le logo de l’entreprise a subi une cure de rajeunissement.

Au courant de l’année 2019, de nombreuses activités se tiendront à l’interne. « Nous ferons plusieurs petits évènements cette année pour souligner le travail de nos nombreux employés », explique le nouvel administrateur, Michel Duquette.

Historique

C’est le 6 janvier 1984 que la compagnie Nordex a vu le jour. Elle fut fondée par les frères Alain, Yvon et Jean-Marc Potvin, originaires de l’Ascension. L’homme d’affaires Richard Gaudreault s’est par la suite joint à eux.

Dans les premières années, les activités se faisaient principalement dans la construction de bâtiments commerciaux ainsi que dans le secteur institutionnel. À ce moment, le chiffre d’affaires annuel tournait autour de deux millions de dollars.

C’est en 1989 que l’entreprise décroche un premier contrat d’importance, soit la prise d’eau pour la ville d’Alma.

Depuis, la compagnie jeannoise a travaillé, entre autres, sur des projets dans le cadre de la construction de l’usine Abitibi-Price d’Alma, sur la phase I de l’usine Alcan d’Alma, sur l’évacuateur de crues sur le projet Péribonka IV ainsi que sur l’usine pilote AP-60 à Arvida.

Aujourd’hui, le chiffre d’affaires annuel est de 40 millions de dollars et Nordex est appelé à soumissionner sur des projets majeurs pour Rio Tinto, Hydro-Québec et Abitibi-Consolidated.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des