Pas de feu dans la cheminée… sans un bon ramonage !

Pas de feu dans la cheminée… sans un bon ramonage !
On a le droit d'entreposer deux cordons de bois à l'intérieur

CRÉOSOTE. À quand remonte la dernière fois où vous avez fait ramoner votre cheminée ? Pour les propriétaires qui utilisent des combustibles solides, comme le bois ou les granules, pour le chauffage de leur résidence, il est obligatoire de faire ramoner la cheminée une fois par année.

« Cette responsabilité incombe au propriétaire qui est également libre du choix de l’entreprise qui va faire le travail. Il est naturellement préférable de s’assurer que cette entreprise est reconnue et accréditée auprès de votre municipalité. Mais surtout, il faut bien s’assurer que le ramoneur va nettoyer adéquatement, avec le matériel requis, pas seulement la cheminée, mais également et surtout, le tuyau de fumée et bien vider le poêle de ses résidus de créosote et de cendre », souligne Jacky Piquette, chef aux opérations – Division prévention au Service de prévention des incendies de Ville d’Alma.

Lors d’un ramonage, il est essentiel d’éliminer le maximum de créosote, un dépôt hautement inflammable qui s’agrippe aux parois du tuyau de fumée et à la cheminée et qui est formé par la fumée.

Également, il ne faut pas nécessairement se fier aux bûches ou aux additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote alors que les ramoneurs professionnels en retirent généralement de 75 % à 90 %.

Pour connaître la liste des ramoneurs accrédités sur le territoire de la MRC Lac-St-Jean-Est, on peut communiquer au 418 669-5051 ou au 418 669-5060. Après coup, le propriétaire doit vérifier le tarif avec les entreprises, et ce, en fonction de la complexité du travail (hauteur, nombre de cheminées, etc…)

Bois à l’intérieur

Jacky Piquette tient également à rappeler qu’il existe un règlement très strict sur le territoire concernant l’entreposage de bois de chauffage, de granules ou de propane.

Ainsi, il est interdit d’entreposer plus de deux cordons de bois à l’intérieur d’un bâtiment d’habitation. La dimension d’un cordon de bois est de 8 pieds de long par 4 pieds de haut et 16 pouces de large.

Pour bien comprendre le raisonnement de ce règlement, il faut prendre en compte qu’une corde de bois comporte trois cordons.

Au Canada, la corde de bois est une unité de mesure légale définie dans le Règlement sur les poids et mesures comme étant « 128 pieds cubes de bois rond (entier ou fendu, avec ou sans écorce) comprenant des billes de bois et des espaces vides, lesquelles billes étant de longueur semblable et empilées avec régularité de telle sorte que leurs axes longitudinaux soient approximativement parallèles. »

Attendu que les bûches ont en moyenne 16 pouces de long, sur la base d’une corde qui comporte 4 pieds de haut par 8 pieds de long, il faut donc trois cordons de 16 pouces pour atteindre 48 pouces de large et ainsi atteindre une corde complète.

On parle donc de 2/3 de corde qui peut être entreposé à l’intérieur.

Pour ce qui est des granules, un nombre maximal de 150 sacs contenant 18 kg chacun est accepté à l’intérieur du bâtiment.
Finalement, concernant les cylindres de propane (BBQ, etc.), ils doivent être entreposés à l’extérieur de tout bâtiment et munis d’un bouchon de sécurité.

Partager cet article